Tourisme

10 juillet 2019 09:00; Act: 10.07.2019 10:34 Print

Terres Rouges, de l'industrie à la nature

ESCH-SUR-ALZETTE - À la Minett, sur les anciennes terres industrielles, la nature a repris ses droits. La région s'est même dotée d'une biodiversité richissime.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Avant tout marquée par son passé industriel, la région des Terres Rouges comprend les principales villes du sud du Grand-Duché, dont Esch-sur-Alzette, Differdange et Dudelange. Si aujourd'hui ces trois villes ont l'aspect de la modernité, à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, elles étaient alors prises d'assaut par les travailleurs des mines.

Lors de longues balades sur les sites du Ellergronn à Esch-sur-Alzette ou encore au Prenzenbierg, à Differdange, le visiteur ne manquera pas de repérer l'une ou l'autre entrée de galerie minière. À l'époque de l'extraction du minerai, les sites étaient dépourvus de végétation, le rouge dominait alors le paysage. Mais suite à l'arrêt des activités minières et la création des réserves naturelles, la nature a repris ses droits et le vert est revenu. De nouveaux milieux se sont ainsi développés et la région, qui doit son nom à la couleur rouge de ses falaises rocheuses, s'est depuis dotée d'une biodiversité richissime.

Panorama impressionnant

Ce sont notamment les géologues amateurs qui prendront un immense plaisir à découvrir les différentes couches géologiques et les filons de minette éparpillés par les parcs. Les terrils allongés sont eux l'indicateur du temps où l'exploitation du minerai se faisait encore à la main. Les marques laissées par l'homme font aujourd'hui partie des immenses bosses et creux, de fossés mais aussi de pentes raides qui font le charme des sites naturels.

Au-delà de leurs immenses sites naturels, les Terres Rouges sont à apprécier d'une perspective urbaine à l'ambiance jeune et dynamique. À Esch-Belval, Cité des sciences et hauts-fourneaux, le patrimoine sidérurgique épouse parfaitement la modernité d'une ville en pleine évolution. Aménagés dans le quartier urbain, les vestiges industriels sont le symbole du renouveau. Les visiteurs y ont l'occasion de monter sur la plateforme des hauts-fourneaux où se dégage un panorama impressionnant.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nature mais pas ecolo le 10.07.2019 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi, la nature sait vaincre les friches industrielles. Il lui faut juste du temps. Comme quoi l'alarmisme environnemental n'a vraiment rien à apporter.

  • Fairytale le 10.07.2019 19:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le terrain de jeu de mon enfance :-)

  • Peace & Love le 10.07.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis tombé amoureux de cette nature au Sud en 2005. Depuis, j'y passe des heures heureuses avec mon chien et je fais découvrir ces richesses aux gens que j'aime.

Les derniers commentaires

  • Fairytale le 10.07.2019 19:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le terrain de jeu de mon enfance :-)

  • Nature mais pas ecolo le 10.07.2019 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi, la nature sait vaincre les friches industrielles. Il lui faut juste du temps. Comme quoi l'alarmisme environnemental n'a vraiment rien à apporter.

  • Peace & Love le 10.07.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis tombé amoureux de cette nature au Sud en 2005. Depuis, j'y passe des heures heureuses avec mon chien et je fais découvrir ces richesses aux gens que j'aime.

    • Escher le 10.07.2019 19:13 Report dénoncer ce commentaire

      Et moi en 1992 :-)

  • sebdesign le 10.07.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont des vestiges industriels. Creusé un mettre dans le sol à Cattenom et on en reparle!

  • lapetitevoix le 10.07.2019 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    L'image numéro un est le Grand Canyon!

    • Peace & Love le 10.07.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

      Visitez et vous verrez, c'est étonnant de beauté ! (Schifflange, Rumelange, Esch, etc.)