Tourisme au Luxembourg

20 juillet 2016 09:10; Act: 20.07.2016 11:01 Print

Un beau séjour au vert dans les Terres rouges

ESCH-SUR-ALZETTE - Dans le Sud, au pays des Terres rouges, les réserves naturelles jouxtent les vestiges industriels.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le sud du Luxembourg est une région contrastée. Au pays des Terres rouges, teintées par le minerai de fer, le vert a recolonisé les immenses parois rocheuses à vif. La nature a repris partiellement ses droits sur le paysage industriel. Les anciennes mines à ciel ouvert sont devenues des réserves naturelles.

Les friches sidérurgiques ont été détournées. Comme à Belval, où le son de la musique amplifiée de la Rockhal a remplacé le bruit de la métallurgie des géants de fer. Comme à Dudelange (Dudetown pour les locaux), où les jeunes ont patiemment bâti leur skatepark sur l’ancien lieu de travail des métallos, où le château d’eau abrite désormais une très belle expo photos d’Edward Steichen, enfant du Luxembourg.

Un terrain de jeu

Pour le visiteur, le pays des Terres rouges constitue un véritable terrain de jeu. Les amateurs de glisse et de sensations fortes pourront dévaler à VTT les sentiers au milieu des falaises abruptes de grès rouges. Mais les réserves naturelles peuvent aussi s’explorer tranquillement, à pied. On peut même sillonner la région à Vël’Ok, des bicyclettes électriques en libre-service. Quand on ne dévalera pas une pente, on gravira un haut-fourneau ou on embarquera dans un train à vapeur.

Question amusement, les bambins ne seront pas en reste. Ils suivront des parcours d’escalade à travers les arbres ou se familiariseront avec des bestioles exotiques au parc animalier. Et quand le visiteur aura fini son exploration, il profitera des piscines et saunas ou dégustera des spécialités luxembourgeoises dans des bistros lounge ou décalés.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Harley le 20.07.2016 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Les Terres Rouges étaient un de nos terrains de jeux lorsque nous étions enfants, j'y ai plein de bons souvenirs à la Indiana Jones :-)

  • vindulux le 20.07.2016 22:33 Report dénoncer ce commentaire

    Aux Sudistes, ne faites pas trop de pub sur "les Terres Rouges" nous avons au GDL un véritable paradis pour les VTTistes. Préservons nos espaces naturels, gardons pour nous cette réserve et protégeons là du tourisme de masse. A tous ceux qui parcourent cette zone protégée, gardez vos déchets dans vos poches jusqu'a la première poubelle.

  • SHARCRASH le 20.07.2016 21:23 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas oublier qu'il y a des zones dites "réserves naturelles" (Haard, Lallengerbierg, Ellergronn, etc.)et l'emprunte humaine doit y rester minimale or avec le temps elle commence à devenir trop intrusive avec des déchêts qui trainent... il y a moyen de respecter ces zones tout en profitant de leur charme. L'exemple passé la frontière est une honte et ça chlingue! D'ailleurs presque personne n'y va...

Les derniers commentaires

  • vindulux le 20.07.2016 22:33 Report dénoncer ce commentaire

    Aux Sudistes, ne faites pas trop de pub sur "les Terres Rouges" nous avons au GDL un véritable paradis pour les VTTistes. Préservons nos espaces naturels, gardons pour nous cette réserve et protégeons là du tourisme de masse. A tous ceux qui parcourent cette zone protégée, gardez vos déchets dans vos poches jusqu'a la première poubelle.

  • SHARCRASH le 20.07.2016 21:23 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas oublier qu'il y a des zones dites "réserves naturelles" (Haard, Lallengerbierg, Ellergronn, etc.)et l'emprunte humaine doit y rester minimale or avec le temps elle commence à devenir trop intrusive avec des déchêts qui trainent... il y a moyen de respecter ces zones tout en profitant de leur charme. L'exemple passé la frontière est une honte et ça chlingue! D'ailleurs presque personne n'y va...

  • Harley le 20.07.2016 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Les Terres Rouges étaient un de nos terrains de jeux lorsque nous étions enfants, j'y ai plein de bons souvenirs à la Indiana Jones :-)