Au Luxembourg

25 avril 2019 00:00; Act: 24.04.2019 17:47 Print

Cet agriculteur est devenu un pro de la volaille

CONTERN - Sous la marque «Poulet Lëtzebuerger Bauer», le poulet luxembourgeois a acquis ses lettres de noblesse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Certes, le Grand-Duché du Luxembourg n'a pas de filière volailles à proprement parler, mais sous l'impulsion de quelques irréductibles, le poulet luxembourgeois acquiert ses lettres de noblesse.

Tom Jungblut est l'un d'eux. Cet agriculteur maraîcher âgé de 27 ans a diversifié son activité à Contern pour s'orienter également vers le poulet. «Mon objectif était de produire de manière artisanale un poulet luxembourgeois de qualité», explique-t-il. Dans sa quête de l'excellence, Tom n'est pas seul. Avec quatre autres producteurs, Martin Losch, Marc Dentzer, Bob Kaes et Geroges Hemmer, il a créé en 2017 «Poulet Lëtzebuerger Bauer», une société de production dont il assure la gérance.

Tous les ingrédients ont été rassemblés pour que la qualité soit au rendez-vous. Le bien-être des poulets est une des données primordiales. «Nous avons un total de dix bâtiments de 400 poulets chacun, contre 45 000 dans le cadre d'une production industrielle». Un surcroît d'espace qui permet aux poulets de circuler, de se dépenser et de développer leurs muscles qui comportent ainsi moins d'eau.

«Des poulets à la chair à la fois tendre et ferme»

Le temps d'engraissage lui aussi est déterminant. 55 jours, contre 29 pour une production industrielle. «Cela permet aux volailles d'arriver tranquillement à maturité». L'alimentation est elle aussi indissociable de la qualité des poulets, précise le producteur. «Ils sont nourris avec 100% de céréales. Un mélange qui provient de Belgique, dans lequel nous ajoutons du paprika et des fleurs de genêt. Au final, nous avons des poulets jaunes, à la chair à la fois tendre et ferme, et dont la peau est croustillante», souligne Tom Jungblut.

Au total, 20 800 poulets sont produits chaque année. Si un peu moins de 10% sont destinés à la vente aux particuliers, directement à la ferme, l'essentiel de la production est destinée à l'enseigne Cactus, partenaire exclusif.

La qualité a inévitablement un coût. Pour un «Poulet Lëtzebuerger Bauer», de 1,7 à 2 kilos, il faudra en effet compter 25 euros, contre 4 euros pour un poulet classique. «La qualité ne s'achète pas à prix zéro. C'est aussi une question d'éducation à une consommation plus saine et plus équilibrée», assure Tom Jungblut.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Artisanal ou Industriel le 25.04.2019 07:16 Report dénoncer ce commentaire

    Dix bâtiments de 400 poulets chacun, qui ne voient jamais la lumière du jour. Mais bien sûr, le bien-être des poulets est une des données primordiales. Selon Larousse: "Artisanal": Qui est élaboré selon des méthodes traditionnelles, individuelles, par opposition à industriel. Dès qu'on parle de production chez les bêtes, je ne pense certainement plus à quelque chose d'artisanal. C'est de la petite industrie. Il ne faut pas déformer la réalité pour le marketing.

  • CAROLINE le 25.04.2019 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Des poulets qui ne voient pas la lumière du jour ni la couleur de l'herbe ne peuvent être de bons poulets

  • Carl le 25.04.2019 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jean les meilleurs poulets se sont ceux qui sont élevés a l'extérieur au soleil et au chant

Les derniers commentaires

  • jacques le 01.05.2019 22:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soutenons nos producteurs... cependant 25 euros c’est tout de même un peu cher mais je suis curieux de goûter pour voir la qualité...

  • Cedber le 01.05.2019 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les poulets doivent sortir et sont omnivores. Naturellement une poule mange avant tout des vers et insectes, les céréales sont son dernier choix.

  • Schlapp le 30.04.2019 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut être que cet éleveur pense que ce qu'il fait est totalement "bio" ! il a l'air heureux en tout cas ! lui ...

  • Elodie le 29.04.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Jean un poulet de qualité est un poulet qui cours dehors, a de l'espace et mange bien.... des poulets élevés dans des hangars sont des poulets industriels.... pauvres bêtes..

  • Amazonien le 29.04.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A tous les végétariens,c est qoui une monoculture et qu es ce que ça fait aux animaux?