Consommation

28 mai 2020 06:00; Act: 27.05.2020 18:09 Print

Le jaque, le fruit qui a le vent en poupe

Le jaque est un fruit indien en plein essor qui suscite un appétit international.

storybild

En Occident, le jaque émincé est devenu une option populaire pour remplacer le porc effiloché. (photo: Pixabay/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec sa texture fibreuse et sa chair ferme au goût sucré, le jaque est passé du statut de «fruit du pauvre» dans le sud de l'Inde à celui d'aliment tendance à travers le monde, prisé notamment comme substitut à la viande par les végétariens et les végétaliens. Intégré au régime alimentaire des régions méridionales indiennes depuis des siècles, le fruit du jaquier était si abondant et banal qu'il a longtemps été consommé surtout par les plus modestes. Chaque année, des tonnes de jaques étaient détruites.

Un intérêt international de plus en plus croissant

Mais l'Inde, le premier producteur mondial de ce fruit à la peau hérissée de piques et pesant en moyenne 5 kilogrammes, surfe désormais sur la popularité croissante de ce polydrupe hautement nutritif, aujourd'hui promu par des chefs, de Londres à San Francisco. «J'ai beaucoup de demandes de l'étranger», raconte Varghese Tharakkan dans son verger de jaquiers de l'État du Kerala (sud-ouest de l'Inde). «Au niveau international, l'intérêt pour le fruit du jaquier a été multiplié». Mûr, le jaque peut être mangé frais ou utilisé pour confectionner des gâteaux, des jus, des glaces ou des chips. Encore vert, on peut l'utiliser dans des currys, le faire frire, l'émincer et le faire revenir.

En Occident, le jaque émincé est devenu une option populaire pour remplacer le porc effiloché et est même utilisé comme garniture de pizzas. «Les gens adorent», confirme Anu Bhambri, le propriétaire d'une chaîne de restaurants en Inde et aux États-Unis. «Les tacos de jaque font un carton partout. Le steak de fruits de jaquier, chaque table le commande, c'est l'un de mes plats préférés!».

Des variétés pour produire durant toute l'année

Depuis qu'il s'est lancé dans cette culture, Varghese Tharakkan n'a jamais regretté son choix. Avant la pandémie liée au coronavirus et le confinement, les visiteurs se pressaient dans son verger où il leur faisait goûter ses différentes espèces. Aujourd'hui, il a désormais suffisamment de variétés pour produire tout au long de l'année et possède une très large clientèle à l'international.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anonymous le 28.05.2020 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas très bon franchement

  • Pffffff le 28.05.2020 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    c’est super de faire voyager des fruits et légumes tout autour du globe.... au lieu de consommer local et de saison. Pauvre monde

  • gazeleau le 28.05.2020 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Naturellement, ce fruit tropical tout entier fait 10 à 20 kg. (30 à 50 cm de circonférence) Mais je comprends que pour la praticité, les industrielles visent une sélection des plus petits. Fruit pour famille nombreuse assurément. Mais je confirme, il est succulent.

Les derniers commentaires

  • Clement le 29.05.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous confondez avec le durian

  • Clement le 29.05.2020 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sauf que le moyen âge c'est fini, les technique d'agriculture se sont amélioré donc on peut manger locale et/ ou de saison sans importer des fruits d'Inde, ou alors a dos de cheval comme vous parlé de la route de la soie de l'époque ;) , et non pas a coup de méga transporteur et de kerosene

  • Clement le 29.05.2020 15:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super pour les vegans qui n'en n'ont rien a faire de l'empreinte carbone

  • Fransyup le 29.05.2020 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    ayant vécu au Cambodge, je peux vous dire que ce fruit a une odeur désagréable et ne peut être transporter en avion classique notamment…..

  • Marginal le 29.05.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    j’en ai mangé à Madagascar, un vrai régale par contre, en le découpant , c’est une vrai glue, prévoir des gants !