En cuisine

21 novembre 2019 06:00; Act: 20.11.2019 17:30 Print

Les agrumes ont désormais toute leur place

La saison des citrus démarre en ce moment et elle va durer jusqu'au mois de février prochain. De quoi se régaler avec diverses variétés d'agrumes.

storybild

De nouveaux agrumes naissent chaque année. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

Les agrumes, ce ne sont pas que les citrons et les mandarines. Il y a davantage de variétés et ça augmente chaque année. Dans les agrumes trendy, il faudra compter, cette année encore, sur le yuzu. Mais ce n'est pas tout: le citron caviar est toujours un succès et devrait se trouver de plus en plus facilement en grandes surfaces. De plus, on constate un retour des agrumes anciens, comme le cédrat et l'orange amère, et une percée des agrumes exotiques, tels que le combava et le calamondin.

• Les nouveautés

Dans l'assortiment des citrus que l'on trouve un peu partout, il y a un nouveau venu: la mandared. Une clémentine sanguine! Il s'agit d'un hybride d'orange Tarrocco et de clémentine. On peut aussi lui préférer l'Amoa8, un autre hybride de la même veine, à la peau plus épaisse, qui est vraiment bon et magnifique!

• Comment les manger?

On a l'habitude de ne consommer que la pulpe ou le jus. C'est une erreur, car c'est dans le zeste que les huiles essentielles sont le plus concentrées et qu'on trouvera donc le plus de goût. Quant au ziste, partie blanche entre la peau et la chair, il est parfois amer, selon la variété, mais aussi parfumé. Restent les feuilles (citron vert et mandarine, par exemple), que l'on trouvera tout au long de l'année et qui peuvent facilement parfumer un plat!

• La saison

Même si des agrumes exotiques sont disponibles toute l'année, c'est dès le mois d'octobre que la saison de ceux qu'on cultive sous nos latitudes commence. Jusqu'en janvier, on trouvera citrons caviar, clémentines et oranges. En janvier et février, viendront les «vraies» mandarines, plus sucrées et avec des pépins. Et ce n'est qu'en mars et avril que pomelos et grape fruits cultivés en Europe arriveront.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christine Keith le 21.11.2019 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien sont cultivés au Luxembourg?

  • pas compris le 21.11.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Dès le mois d'octobre qu'on cultive ceux sous nos latitudes?? Donc les citrons et les oranges poussent en octobre au Luxembourg?? C'est pas clair désolé

Les derniers commentaires

  • Christine Keith le 21.11.2019 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien sont cultivés au Luxembourg?

  • pas compris le 21.11.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Dès le mois d'octobre qu'on cultive ceux sous nos latitudes?? Donc les citrons et les oranges poussent en octobre au Luxembourg?? C'est pas clair désolé

    • Monique C le 21.11.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

      Si on considère le sud de l'Europe comme faisant partie de nos latitudes, mouais à la rigueur, m'enfin j'ai quand même un peu l'impression qu'on prend le consommateur luxembourgeois pour un lapin de cinq semaines.