Contenu sponsorisé

26 mars 2020 06:00; Act: 25.03.2020 16:32 Print

Le thon «followfish», qualité et transparence réunies!

Followfish, le thon à suivre!

storybild

Une faute?

Représentant environ 70% de la surface terrestre, les océans jouent, depuis toujours, un rôle fondamental dans l’équilibre social, économique et environnemental de notre planète. Malheureusement, la surpêche et le réchauffement climatique menacent fortement les stocks de poissons de nos océans.

En 2007, Jürg Knoll et Harri Butsch, deux chefs d’entreprise s’inquiètent à propos de la production alimentaire conventionnelle. Ils décident de réorienter leur firme et de se concentrer uniquement sur des aliments produits de façon durable et transparente. C’est ainsi que démarre l’histoire de followfish, un mouvement idéologique qui représente la transparence, la durabilité et le vrai goût.

Pont entre les pêcheurs et les consommateurs

Sous sa devise «follow the true taste», vous avez la possibilité de retracer grâce à leur code de suivi, appelé «tracking code», présent sur l’emballage, l’itinéraire de chaque produit: le lieu et la date de pêche, l’identité du pêcheur, le nom du bateau et parfois même la photo du capitaine. Considéré comme première marque au monde à présenter ouvertement tous les fournisseurs et toutes les voies d’approvisionnement, «followfish» a établi un véritable pont entre les pêcheurs et les consommateurs.

Le thon est originaire de Maandhoo-Island aux Maldives, une des pêches de thon les plus durables du monde. Chaque poisson y est pêché individuellement à la main – et ceci déjà depuis 900 ans.

Respect de l'environnement

Le thon bénéficie de deux labels. Grâce au Fairtrade Certified Tuna, les pêcheurs et tous les acteurs impliqués sont rémunérés à juste titre et les poissons sont pêchés dans le respect de l’environnement. De plus, le label MSC témoigne que la pêche assure la pérennité des populations de poissons et que tous les acteurs respectent les lois en vigueur.

Découvrez la gamme des délicieux thon «followfish» dans tous les supermarchés Cactus et contribuez à la préservation de nos océans en soutenant cette initiative.

Avant que l’avocat ne finisse dans vos assiettes…

C’est surtout la couleur de l’avocat que vous allez devoir observer. Si sa couleur est marron, il est mûr et prêt à être dégusté dans les deux jours. Si elle oscille entre le marron et le vert, il est à manger dans les 2 à 5 jours. Finalement, si sa couleur est verte, il est à consommer dans les 5 à 7 jours.

Lavez le fruit à l’eau froide et séchez-le. Déposez-le sur une surface plane. Munissez-vous d’un couteau bien tranchant et, tout en tenant fermement l’avocat d’une main, coupez-le en deux dans le sens de la longueur. Prenez-le au creux de vos mains et faites tourner délicatement les deux moitiés en sens inverse pour les séparer.

Plantez le tranchant de votre couteau d’un coup sec sur le centre du noyau, pour qu’il s’y accroche. Pivotez délicatement le couteau, de manière à ce que le noyau se détache.

Recette de la semaine

Salade Panzanella