Selon une étude

07 avril 2017 07:43; Act: 07.04.2017 09:57 Print

Un virus peut déclencher l'allergie au gluten

Des chercheurs soupçonnent un virus d'être capable de provoquer l'allergie durable au gluten, ou maladie cœliaque. Une découverte qui ouvre la possibilité d'un vaccin.

storybild

Pour l'heure, le seul "traitement" contre la maladie cœliaque est de ne pas ingérer de gluten. Si cette intolérance est liée à un virus, un vaccin préventif peut s'avérer utile. (photo: Keystone)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Un virus généralement inoffensif peut déclencher une allergie durable au gluten et provoquer la maladie cœliaque (pathologie auto-immune affectant l'intestin grêle) selon une étude publiée jeudi dans la revue américaine Science. Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, qui touche un Américain sur 133, l'ingestion de gluten issu du blé, du seigle ou de l'orge, provoque une réaction immunitaire anormale dans l'intestin grêle, créant une inflammation qui endommage la paroi intestinale. Le seul traitement est d'éviter de consommer du gluten.

«Cette étude montre clairement qu'un virus, qui n'est pas cliniquement pathogène, peut être très néfaste pour le système immunitaire et créer des conditions favorisant un trouble auto-immune, la maladie cœliaque en particulier», souligne Bana Jabri, directrice de recherche à l'université de Chicago, principale auteure de ces travaux. L'étude montre que ces virus intestinaux - appelés réovirus - peuvent faire surréagir le système immunitaire au gluten, une protéine qui est déjà difficile à digérer.

La plupart des enfants mangent leurs premières céréales contenant du gluten vers l'âge de six mois, quand leur système immunitaire est encore très vulnérable aux virus et autres agents pathogènes. «Pendant la première année de vie, le système immunitaire continue à se former, laissant certains enfants avec des caractéristiques génétiques particulières, plus sensibles à ces virus qui peuvent laisser des séquelles intestinales durables», explique Bana Jabri. «C'est la raison pour laquelle nous pensons qu'avec davantage d'études, il serait peut-être judicieux de penser à vacciner des enfants ayant un risque élevé de développer la maladie cœliaque», estime-t-elle.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kapprëssel le 07.04.2017 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Une allergie au gluten est complètement normale, les céréales comme le lait d'une autre espèce ne font pas partie de la nourriture de l'espèce humaine.

  • Glut le 07.04.2017 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de critiquer les soit disant allergique depuis plus ou moins six ans, demandons nous pourquoi ils le deviennent. ma fille de 4 ans l'est et je ne souhaite à personne de devoir aller autant à l'hopital que elle. Je préfererai que ce ne soit qu'un effet mode mais c'est trés contraignant.. il y a du gluten dans 99% des produits que nous mangeons chaque jours... imaginez vous devoir faire manger un enfant avec les 1% restant des produits. (dans la classe de ma fille c'est la seule)

  • Giuseppe le 07.04.2017 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    Ces réactions sont de +en+ en réaction avec l'être humain car les agronomes et autres super scientifique modifient à longueur du temps les molécules des graines. Tout ça pour gagner en qualité qui ne part pas en perte et d'y incorporer des tas d'autres produits chimiques aux graines afin d'assurer pour eux toutes les qualités qu'ils souhaitent. Bref dans notre vie tout ce que l'on mange n'est plus d'un naturel vivant.

Les derniers commentaires

  • luxcoach le 08.04.2017 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'homme, une fois adulte, ne digere pas les produits laitiers! Il est le seul mammifere qui continue de manger des produits laitiers une fois apte de se nourrir sois-meme. Autre 'tip' ... veuillez lire le livre: 'Comment le blé moderne nous intoxique' c'est tres interessant

  • tinkerbell88 le 07.04.2017 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je trouve cela très bizzarre... à mon époque quand j'allais à la maternelle (90s) il n'y avait pas tout ça

    • chispa le 08.04.2017 07:14 Report dénoncer ce commentaire

      non, dans votre époque les gens mouraient et on ne savaient pas de quoi, car beaucoup de maladies n'étaient pas détectées! pfffft!

  • Glut le 07.04.2017 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de critiquer les soit disant allergique depuis plus ou moins six ans, demandons nous pourquoi ils le deviennent. ma fille de 4 ans l'est et je ne souhaite à personne de devoir aller autant à l'hopital que elle. Je préfererai que ce ne soit qu'un effet mode mais c'est trés contraignant.. il y a du gluten dans 99% des produits que nous mangeons chaque jours... imaginez vous devoir faire manger un enfant avec les 1% restant des produits. (dans la classe de ma fille c'est la seule)

  • Carlo le 07.04.2017 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Dans la classe de mon fils, la moitié des filles font soi-disant des allergies au gluten, l'autre moitié au lactose et la moitié des garçon sont désormais végan... euh... c'est quoi le problème ??

  • tinkerbell88 le 07.04.2017 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on dirai que aujourd hui tout le monde fait une allergie au gluten. il y a quelque année ça n'éxistait pas.

    • Carole le 07.04.2017 10:07 Report dénoncer ce commentaire

      Idem pour le lactose...

    • @tinkerbell le 07.04.2017 10:37 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a quelques années, cela existait aussi. Mais on ne savait pas le diagnostiquer.

    • Kapprëssel le 07.04.2017 10:39 Report dénoncer ce commentaire

      ben oui beaucoup ne l'ont pas su! Ils ont eu mal à l'estomac et d'autres problèmes de santé sans savoir qu'ils ont été causés par une intolérance à la lactose et au gluten.Dans plusieurs pays de l'Asie les gens ne consomment pas des produits laitiers parce qu'ils ne les supportent pas! Certaines personnes peuvent digérer du lait et des céréales en raison de l'évolution!