Look extrême

11 mai 2018 08:41; Act: 11.05.2018 14:00 Print

Elle est experte en maquillage façon alien

Aryuna Tardis est une make-up artist qui fait fureur sur Instagram. Elle explique pourquoi elle s'est lancée dans les looks extrêmes.

DIED

Une publication partagée par Aryuna Tardis Moscow/Saint-P (@aryunatardis) le

À en juger par son Instagram, rien n’est jamais trop audacieux ou trop subversif pour Aryuna Tardis. Elle ne ressemble à aucune autre make-up artist. Originaire de Bouriatie, une région russe à la frontière de la Chine, la jeune femme a grandi dans la région européenne de Petropavlovsk-Kamchatsky. Aryuna est suivie par 70 000 personnes sur Instagram, Elle a fait de sa beauté atypique, sa force: «J’ai passé une grande partie de mon enfance autour de personnes d’allure européenne, explique-t-elle au magazine «I-D». Je voyais bien que mes yeux, mes joues, mon visage en général était différent de celui des gens qui m'entouraient».

Consciente de son originalité, elle ne s'est jamais conformée à la norme et aime expérimenter des looks extravagants, teintés d’une touche émo. «Je viens d’un endroit où il est assez difficile de s’habiller de manière cool, alors je cherchais toujours un moyen de m’exprimer», poursuit-t-elle. Aryuna a eu des piercings, des tatouages, porte des lentilles blanches ou grises et a teint ses cheveux de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. «J’aurais fait n’importe quoi pour me démarquer».

Ses mises en beauté sont tellement originales, qu’elle a été choisie par L’Oréal comme l’une des ambassadrices pour Colorista (la gamme de colorations pour les cheveux). Aujourd’hui, le maquillage est une façon pour elle de faire passer des émotions. Chacun de ses looks sur Instagram représente une histoire. Comme un peintre qui aurait des périodes artistiques, chaque maquillage d'Aryuna reflète une situation qu’elle a traversée dans sa vie.

ABOUT DOUBT MASK OMG! @cube_beauty_ru

Une publication partagée par Aryuna Tardis Moscow/Saint-P (@aryunatardis) le

make art ⚡️ Basquiat Hair: Colorista @lorealhair

Une publication partagée par Aryuna Tardis Moscow/Saint-P (@aryunatardis) le

(L'essentiel/Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yann L le 11.05.2018 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    En regardant ces horreurs on sent bien que la société actuelle n'en a plus pour très longtemps.

  • lulu le 11.05.2018 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    C'est à vomir !

  • Roxio le 11.05.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Pas évident à porter au bureau ! mais chapeau pour la performance artistique.

Les derniers commentaires

  • léa le 11.05.2018 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Juste affreux

  • Yann L le 11.05.2018 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    En regardant ces horreurs on sent bien que la société actuelle n'en a plus pour très longtemps.

    • Cinori le 13.05.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai vu un mec hier à 4 heures de la nuit courir après une voiture en criant: "Viens ici, écrase-moi, viens ici". Donc, vous avez raison. La société est au bord du gouffre. Tout le monde a besoin du calme et on est obligé d'habiter dans des boîtes à sardines.

  • lulu le 11.05.2018 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    C'est à vomir !

  • toz le 11.05.2018 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c moche , vive photoshop

  • Beurk! le 11.05.2018 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle horreur! Faudrait me payer très cher pour me faire ça.