Vision du futur

17 novembre 2021 12:28; Act: 17.11.2021 12:56 Print

Vivrons-​​nous bientôt dans des villes flottantes?

Dans le cadre d’un concours, un designer a présenté un projet audacieux. Selon lui, nous vivrons tous dans des villes flottantes à l’avenir, pour laisser plus de place à la nature.

storybild

Conçu pour ressembler à un banc de baleines, le projet de Justinian Khoo est censé sauver la planète. (photo: Dezeen / Twinmotion / Justinian Khoo)

Sur ce sujet
Une faute?

Les projets remis dans le cadre du concours «Redesign the World» organisé par le magazine Dezeen se doivent d’être «audacieux et futuristes». Le magazine d’architecture est à la recherche d’idées de design qui protègent la planète et la rendent habitable le plus longtemps possible. L’architecte Justinian Khoo semble avoir parfaitement saisi le sujet: son projet est audacieux, durable et fascinant.

Deuxième finaliste du concours, Justinian Khoo propose de faire vivre l’humanité sur l’eau, dans des villes flottantes. Cela doit permettre à la nature de reprendre ses droits et offrir un air plus pur, un meilleur climat et une plus grande biodiversité. Interrogé par le magazine Dezeen, Justinian Khoo a déclaré: «Une ville durable, qui met en avant la beauté, la qualité et l’écologie, pourrait sauver notre planète du changement climatique et offrir plus d’espace sur la Terre».

Aussi durable que possible

Le projet porte le nom de «The Whales» (Les baleines) et présente un ensemble de villes flottantes qui, vues de loin, ressemblent à des bateaux de croisière. Pour la forme, Justinian Khoo s’est inspiré de la nature. «Mon projet consiste à construire des villes flottantes qui rappellent les doux géants des mers», dit-il. La disposition et la forme des villes sont censées rappeler un banc de baleines. La durabilité joue un rôle important dans le concours. Les villes doivent donc être entièrement alimentées par des énergies renouvelables.

Grâce à la pêche, non seulement leurs habitants pourraient bénéficier d’une alimentation riche en protéines, mais les déchets seraient également utilisés pour fertiliser les zones cultivées pour les fruits et légumes, ainsi que pour d’autres végétaux. Comme l’explique Justinian Khoo, «les villes disposent d’un système de culture durable pour les fruits et légumes, ainsi que d’un système pour la pisciculture». Des plantes seront également utilisées pour filtrer les eaux usées et les restes de nourriture seront transformés en compost, afin de minimiser au maximum la quantité de déchets.

Quel est le degré de faisabilité?

«Les villes sont conçues pour la survie humaine, mais aussi pour protéger au maximum les océans. En même temps, cela permet enfin à la nature terrestre de respirer. Elle pourra ainsi se réapproprier les terres, la faune et les insectes disposeront de plus d’espace et pourront remplir leur rôle si essentiel dans notre écosystème», conclut Justinian Khoo, pour expliquer ce qui a motivé son projet.

Bien que le concours porte essentiellement sur le design, la faisabilité reste un facteur déterminant. Il faudra patienter jusqu’à la remise des prix, qui aura lieu à la mi-novembre, pour savoir si le projet de Justinian Khoo a su séduire le jury. Les projets des autres finalistes sont à découvrir sur le site de «Dezeen».

(L'essentiel/Meret Steiger)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mercenaire censuré le 17.11.2021 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Y aura -t-il un terrain de golf avant que j'achète un appartement? Un grand garage pour mes voitures de collection.

  • Zebra3 le 17.11.2021 15:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça va pas être disneyworld quand on voit les rigolos comiques à inventer des conneries monumentales alors qu'on va droit dans le mur, eh oh faut revenir les pieds dans la réalité, une paire de volcans qui viennent à péter avec le Yellowstone pourquoi pas et la on rigolera moins ou d'autres méga catastrophes planétaires, on croirait vraiment que le cirque actuel va continuer déjà que depuis une dizaine d'années c'est déjà le marasme, la dégénérescence, on est en plein dedans !!!!

  • Nemo le 17.11.2021 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Caser 7 milliards de zombies sur des bidules flottants, avec toute l'agriculture qui va avec et sans générer de déchets... il y aura moins de problèmes à coloniser la lune ou Jupiter ou pourquoi pas le soleil tant qu'on y est...

Les derniers commentaires

  • n'importe nawak le 18.11.2021 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Oui puis le jour ou il y aura encore un Tsunami ou autre catastrophe....

  • elena le 18.11.2021 01:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas

  • Nemo le 17.11.2021 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Caser 7 milliards de zombies sur des bidules flottants, avec toute l'agriculture qui va avec et sans générer de déchets... il y aura moins de problèmes à coloniser la lune ou Jupiter ou pourquoi pas le soleil tant qu'on y est...

  • Le fossé se creuse salaire minima le 17.11.2021 20:09 Report dénoncer ce commentaire

    Iles flottantes pour les riches et pour les pauvres ce sera comme dans Titanic , tous à l'eau !!!

  • Roulotte le 17.11.2021 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Pays-Bas s'y préparent en chargeant leur rez-de-chaussée de flotteurs.