Comic-Con International

17 juillet 2018 08:03; Act: 17.07.2018 10:42 Print

130 000 personnes sont attendues à San Diego

Le 49e Comic-Con International, grande convention annuelle d'adeptes des costumes de superhéros ou de personnages de BD, démarre officiellement ce jeudi.

storybild

130 000 fans devraient déferler ce jeudi dans la ville tout au sud de la Californie pour la grande convention annuelle d'adeptes des costumes de superhéros ou de personnages de BD. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Attention, alerte geek à San Diego: 130 000 fans devraient déferler dans la ville tout au sud de la Californie pour la grande convention annuelle d'adeptes des costumes de superhéros ou de personnages de BD, l'une des plus grandes célébrations au monde de la pop culture. Le 49e Comic-Con International démarre officiellement jeudi après une soirée d'avant-première mercredi et se tient jusqu'à dimanche. Kristen Bell, Olivia Munn, Yvonne Strahovski, Sterling K. Brown entre autres font partie des stars attendues. Disney tiendra le haut du pavé malgré l'absence de sa filiale de superhéros Marvel, normalement l'une des stars de la convention et en dépit d'une année record avec le succès planétaire de «Black Panther», du dernier «Avengers» et de «Ant-Man et la Guêpe».

L'épopée spatiale «Star Wars» ne sera pas non plus de la partie. Universal présentera deux films, le dernier M. Night Shyamalan, «Glass», et un remake du film d'horreur culte «Halloween», tandis que Sony dévoilera «Venom», avec Tom Hardy et Michelle Williams et le film d'animation sur l'homme-araignée, «Spider-Man: new generation». Paramount aura en boîte un «spin-off» de sa saga «Transformers», «Bumblebee», et Fox des extraits de sa nouvelle version de «Predator». Warner Bros. devrait s'attirer les projecteurs avec des présentations d'«Aquaman», sur le roi des sept mers, et «Godzilla 2», avec Vera Farmiga, Kyle Chandler («Bloodline») et Millie Bobby Brown («Stranger things»), ainsi qu'avec la suite des «Animaux fantastiques», la nouvelle saga de l'auteur de «Harry Potter», J.K. Rowling.

Beaucoup des temps forts de la convention reviendront à la télévision cette année, en l'absence de poids lourds comme Marvel. La chaîne américaine AMC sera présente avec sa série «Better Caul Saul», tirée d'un personnage de «Breaking Bad», qui aura droit à une table ronde à l'occasion de son 10e anniversaire. La série sur des morts-vivants «The Walking Dead», la plus regardée de l'histoire de la télévision câblée américaine, est de retour au Comic Con pour sa 9e saison qui doit démarrer en octobre, ainsi que l'autre programme qui en est tiré, «Fear of the Walking dead». En l'absence de la saga médiévo-fantastique tirée des romans de George R. R. Martin, une nouvelle série adaptée de ses récits de science-fiction sera dévoilée: «Nightflyers» (Netflix). Depuis ses débuts en 1970 réunissant quelques dizaines de fans de BD et de superhéros, le Comic Con International a vu sa popularité exploser, attirant chaque année dans la ville balnéaire californienne quelque 130 000 fans de «cosplay» en latex, visage grimé et munis d'accessoires électroniques.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Très fort le 17.07.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'y étais l'an dernier. C'est mieux que Burning Man, Disneyland et une tempête force 10 sur un trois-mâts, tous trois combinés. C'est complètement affolant, on en prend plein les yeux et la tête, et ce que j'ai trouvé sympa c'est que les San Diegans ne se sont pas plaints de cette pagaille magistrale (ils doivent être intelligents alors).

Les derniers commentaires

  • Très fort le 17.07.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'y étais l'an dernier. C'est mieux que Burning Man, Disneyland et une tempête force 10 sur un trois-mâts, tous trois combinés. C'est complètement affolant, on en prend plein les yeux et la tête, et ce que j'ai trouvé sympa c'est que les San Diegans ne se sont pas plaints de cette pagaille magistrale (ils doivent être intelligents alors).