Nouvelles techniques

07 mars 2018 14:20; Act: 07.03.2018 14:35 Print

Les tatouages bientôt plus faciles à effacer?

Des chercheurs ont découvert comment l'encre du tatouage se transmettait des cellules mourantes aux vivantes, ouvrant la voie à de meilleures techniques d'effacement.

storybild

Une technique prometteuse est en train d'être mise au point. (photo: DPA)

Sur ce sujet

Si la peau se renouvelle constamment, elle a cette capacité étonnante de conserver les dessins sur sa surface pendant des décennies, rappellent des chercheurs français alors que Paris accueille de vendredi à dimanche la plus grande convention au monde de tatoueurs, le 8e Mondial du tatouage. Des scientifiques regroupés au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy pensent avoir compris comment, refusant la croyance selon laquelle «la cellule porteuse de pigment vivait éternellement».

«Cette hypothèse est remise en question», a indiqué dans un communiqué l'Institut national de la santé et de la recherche médicale. La question essentielle: dans quel type de cellule se loge l'encre? On pensait que c'était dans les fibroblastes, celles du derme, qui entre autres permettent la cicatrisation. Ce serait en fait dans les macrophages, des cellules immunitaires spécialisées qui défendent l'organisme contre les agents infectieux en les ingérant. Ces macrophages font, semble-t-il, la même chose avec l'encre. Et ils se la passent génération après génération.

De la souris à l'homme

«Ce cycle de capture, libération et recapture du pigment se produit continuellement dans une peau tatouée», d'après les chercheurs marseillais. Le phénomène a été observé sur la queue d'une souris tatouée en laboratoire. Pas n'importe laquelle: «Une souris génétiquement modifiée capable de tuer les macrophages résidant dans son derme», pour accélérer le processus. «L'apparence du tatouage ne changeait pas» car «les macrophages morts libéraient le pigment dans la zone les environnant où, au cours des semaines suivantes, ce pigment était réabsorbé par de nouveaux macrophages», a raconté l'Inserm.

Cette découverte devrait trouver son application dans l'opération compliquée qui consiste à retirer l'encre, pour effacer un tatouage. La technique prometteuse consiste en «impulsions laser qui provoquent la mort des cellules cutanées et la libération et fragmentation de leurs pigments», à savoir «l'élimination temporaire des macrophages présents dans la zone du tatouage». Ne reste plus alors qu'à éloigner l'encre par «les vaisseaux lymphatiques qui drainent la peau».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dollars le 08.03.2018 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore mieux très bien réfléchir avant de le faire

  • Réaliste le 07.03.2018 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    surtout quand on voit certains tatouages franchement de mauvais goût qui ne ressemble à rien .

  • @gigi le 08.03.2018 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A 80ans on se rappellera sa jeunesse en regardant ses tatouages. Quoi de mal?

Les derniers commentaires

  • @gigi le 08.03.2018 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A 80ans on se rappellera sa jeunesse en regardant ses tatouages. Quoi de mal?

  • GATHOU le 08.03.2018 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Savez-vous que les pigments se retrouvent dans les ganglions sentinelles... donc, d'ici 10 ou 20 ans, nous ne connaissons pas encore les conséquences sur d'éventuels cancers....

  • dollars le 08.03.2018 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore mieux très bien réfléchir avant de le faire

  • gigi le 08.03.2018 06:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand vous voulez faire un tatouage à 20 ans, pensez à ce à quoi vous ressemblerez à 70 ou 80 ans ...

  • Réaliste le 07.03.2018 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    surtout quand on voit certains tatouages franchement de mauvais goût qui ne ressemble à rien .