Sommeil

16 mai 2018 08:14; Act: 16.05.2018 11:51 Print

Ne pas dormir la nuit n'est pas bon pour vous

Une étude britannique démontre qu'une perturbation de l'horloge interne mène souvent à des troubles mentaux.

storybild

Une étude britannique vient de démontrer qu'il valait mieux dormir durant la nuit et se réveiller avec la lumière du matin si l'on veut être en bonne santé. (photo: Pexels)

Sur ce sujet

Oiseaux de nuit, attention à votre santé mentale: déranger le rythme naturel de son horloge interne accroît la probabilité de troubles de l'humeur, des plus bénins aux plus graves, ont affirmé des chercheurs mercredi. «S'il y a de la lumière le matin, c'est là qu'il faut se réveiller», a affirmé la neuropsychologue Laura Lyall (université de Glasgow), dans un entretien diffusé par la revue The Lancet Psychiatry. Ensuite, si l'on veut être en bonne santé, «généralement on sera très actif pendant ses dix heures les plus actives. Et les cinq heures les moins actives, on a un sommeil stable, non perturbé». Ce qui est plus facile au beau milieu de la nuit.

L'association entre penchant pour les activités nocturnes et troubles mentaux n'est pas vraiment une surprise. Mais elle est ici établie à l'aide d'une étude ambitieuse. Ses auteurs la présentent comme la plus vaste de ce type, portant sur plus de 91 000 personnes en Grande-Bretagne, entre 2006 et 2010.

Des troubles allant de la mélancolie aux psychoses

Ils ont mesuré «l'amplitude» dans le niveau d'activité au long de la journée. Plus elle est grande, avec des nuits reposantes et des journées intenses, mieux c'est. Si elle est faible, si par exemple on a des nuits agitées et des journées paresseuses, le risque de troubles de l'humeur s'accroît, comme l'ont prouvé des questionnaires sur la santé mentale des participants.

Les troubles, de la simple mélancolie aux psychoses, dépressions chroniques ou troubles bipolaires, sont plus fréquents chez ceux dont le niveau d'activité est déconnecté du «rythme circadien» normal. Les auteurs ont éliminé l'effet d'autres facteurs: l'âge, le choix d'un mode de vie sain ou nom, l'obésité, les traumatismes vécus pendant l'enfance.

Notre horloge interne régit toute notre activité biologique pendant les 24 heures de la journée, par l'activité hormonale, la pression artérielle, la température du corps, l'appétit et l'envie de dormir. Le prix Nobel de médecine 2017 a récompensé trois Américains qui ont démonté ses mécanismes moléculaires.

Une étude centrée sur les adultes

Mais l'une des limitations de l'étude est de porter sur des adultes de 37 à 73 ans. Or, l'horloge biologique fonctionne très différemment selon l'âge. Cet échantillon «n'est pas idéal pour examiner les causes de la santé mentale, sachant que 75% des troubles se déclenchent avant l'âge de 24 ans», a commenté un spécialiste en santé publique mentale, Aiden Doherty.

Ce professeur de l'université d'Oxford, cité par The Lancet Psychiatry, a appelé à une étude «d'une échelle similaire chez les adolescents et jeunes adultes».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sumnambule le 16.05.2018 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    je vis un cauchemar toutes les nuits depuis 10 ans ,mon partenaire se réveille toutes les heures pour boire et aller aux toilettes je peux vous dire que OUI ca perturbe la santé mentale :-/

  • Egaalwaat le 16.05.2018 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    et une autre étude démontre que si on mange trop alors on grossit

  • matrix le 16.05.2018 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo,à ce chercheurs , moi qui dois travailler de nuit, je dois faire quoi ??? :-((

Les derniers commentaires

  • matrix le 16.05.2018 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo,à ce chercheurs , moi qui dois travailler de nuit, je dois faire quoi ??? :-((

  • torolkozo le 16.05.2018 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une étude qui ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes pour une conclusion d'une grande banalité mais s'ils sont payés pour ça pourquoi pas ...

  • Sumnambule le 16.05.2018 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    je vis un cauchemar toutes les nuits depuis 10 ans ,mon partenaire se réveille toutes les heures pour boire et aller aux toilettes je peux vous dire que OUI ca perturbe la santé mentale :-/

    • Herr Müller le 16.05.2018 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      Faut changer de partenaire dans ce cas

  • Egaalwaat le 16.05.2018 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    et une autre étude démontre que si on mange trop alors on grossit