Selon une étude

30 novembre 2016 17:03; Act: 30.11.2016 17:33 Print

Être méchante au travail, ça paie!

Les filles gentilles au bureau gagnent moins d’argent que celles qui sont impitoyables, selon une nouvelle étude. Il est temps de ne plus être sympas...

storybild

Miranda Priestly, du «Diable s'habille en Prada», avait sûrement déjà pris connaissance des résultats de cette étude...

  • par e-mail
Sur ce sujet

Au départ, elle était destinée à examiner pourquoi les femmes sont aujourd’hui encore, moins bien payées que les hommes. Au lieu de ça, les chercheurs de cette récente étude ont fait une découverte fort utile: face aux pestes, les filles gentilles ne seraient pas une menace au travail. Quand elles «tombent dans le stéréotype de la femme douce, cela se répercute financièrement», expliquent-ils. Et pas dans le bon sens.

Ils ont interrogé 375 hommes et femmes, choisis au hasard dans différents départements d’une société néerlandaise de l’électronique, comprenant 1 390 employés. Les sondeurs ont mesuré des critères à la fois objectifs (éducation, performance, longévité dans l’entreprise) et subjectifs, en leur posant notamment des questions sur les conditions de travail ou encore leur expérience au bureau. Conclusion, les femmes intimidantes et affirmées «qui manifestent clairement leurs attentes», sont mieux payées que leurs collègues qui s’efforcent de faire des biscuits de Noël pour tout le desk du marketing.

«Nous avons constaté que les femmes en général, ne sont pas conscientes que celles qui sont agréables sont punies pour être gentilles, a déclaré l’un des coauteurs Michal Biron. Les femmes gentilles ont même cru qu’elles gagnaient plus qu’elles ne méritaient».

(L'essentiel/Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un homme le 01.12.2016 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    Les femmes dès qu'elles occupent un poste à responsabilité ça leur monte à la tête et deviennent cruelles avec les autres femmes.

  • Question de point de vue le 30.11.2016 18:53 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on regarde bien, on peut appliquer cela aussi aux hommes! Mais il faut relativiser, quand on lit la fin de l'article, on peut en déduire que les femmes gentilles sont heureuses et satisfaites de leur salaire, même s'il est plus bas, donc les méchantes/aggressives sont plus stressées, moins heureuses et moins satisfaites.... Alors franchement, à choisir, je préfèrerai gagner un peu moins et avoir le sourire! C'est fameux compromis ambiance/salaire! Je préfère être heureux à un boulot qui me rapporte moins qu'être malheureux à un qui me rapporte plus! c'est ma phylosophie de vie...

  • Vive l'humanité ! le 01.12.2016 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Hommes ou femmes c'est la même chose, il n'y a plus de place pour l'humanité dans les entreprises de nos jours. Il n'y a que la rentabilité qui importe. Donc en effet, une personne qui sera plus humaine sera plus vue comme "bien gentil(le) mais pas forcément compétitive". En tout cas, ce n'est pas cette société qui m'enlèvera toute mon humanité au profit de l'argent, il y a des limites !

Les derniers commentaires

  • Franco le 01.12.2016 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas oublié que dans la rue elles ou ils sont rien! Un ami à moi est tombé sur un dictateur des années après, et la a mon avis son ex responsable à du changer son slip!

  • Vive l'humanité ! le 01.12.2016 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Hommes ou femmes c'est la même chose, il n'y a plus de place pour l'humanité dans les entreprises de nos jours. Il n'y a que la rentabilité qui importe. Donc en effet, une personne qui sera plus humaine sera plus vue comme "bien gentil(le) mais pas forcément compétitive". En tout cas, ce n'est pas cette société qui m'enlèvera toute mon humanité au profit de l'argent, il y a des limites !

  • petitevoix le 01.12.2016 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D.R.H tout à fait d accord

  • Poco le 01.12.2016 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord avec l'article mais c'est aussi valable pour les mecs: si tu es bon et sympa on te prend pour un bon-à -rien, on confond toujours fermeté avec méchanceté.

  • D.R.H. le 01.12.2016 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas sûr que seule compte la méchanceté avec les collègues.Le physique,la "servilité" avec les hauts placés,la délation envers les salariées,la rapacité...ont sûrement un rôle à jouer pour être mieux payé.