Maquillage

04 mai 2017 09:00; Act: 04.05.2017 11:27 Print

Comment réussir son vrai faux bronzage

Avec le retour tant attendu des beaux jours, on est tentée de se faire un teint hâlé avec du make-up. Voici quelques bons conseils pour réussir son coup.

storybild

Pour appliquer son bronzer dans les règles de l'art, on travaille toujours avec un gros pinceau.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Oh! Que c’est beau! Ces reflets dorés, ces petites touches orangées. Dans l’excitation d’avoir acheté une nouvelle poudre de lumière, vous agrippez votre plus gros pinceau et vous le plongez dans la palette, pleine d’entrain.

D’un geste assuré, vous balayez alors votre visage. Et là… «Oops! I did it again!», comme dit Britney. On dirait que vous vous êtes frotté les joues à la terre battue de Roland-Garros. Il faut d’abord bien choisir son bronzer (c’est ainsi que disent les pros), c’est-à-dire qu’il ne doit pas changer votre couleur de peau. Ensuite, on l’applique sur des points stratégiques, là où le soleil est censé caresser le visage: les pommettes, le nez et autour de la racine des cheveux. En été, on peut l’utiliser sur les épaules, les bras et les jambes. Gare à ne pas en répandre partout autour de vous!

On travaille toujours avec un gros pinceau. On évacue le surplus de maquillage en tapant le manche contre le bord du poudrier. Autre aspect primordial: la lumière. Il vaut mieux qu’elle soit naturelle. N’hésitez pas à sortir de la salle de bains pour trouver le meilleur emplacement. On ne se farde jamais dans la pénombre, au risque de ressembler à Bridget Jones se massacrant au fond d’un taxi. Enfin, veillez à avoir la main légère. On peut en ajouter, mais pas en retirer.

(L'essentiel)