Santé

02 août 2018 13:51; Act: 02.08.2018 14:40 Print

L'alcool aiderait à lutter contre la démence sénile

Selon une étude, la démence sénile toucherait moins les buveurs modérés d'alcool que les abstinents.

storybild

Les auteurs de l'étude déconseillent toutefois de se mettre à boire.

Sur ce sujet

Les buveurs modérés d'alcool sont moins touchés par la démence sénile que les abstinents. C'est ce que montre une étude publiée mercredi, dont les auteurs déconseillent toutefois de se mettre à boire. Cette conclusion publiée par la revue médicale BMJ vient du suivi de 9.087 fonctionnaires britanniques nés entre les années 1930 et 1950.

Ceux qui, entre la trentaine et la cinquantaine, déclaraient ne jamais boire d'alcool ont finalement couru un risque de 47% plus élevé d'être atteints par la maladie, par rapport à ceux qui buvaient dans la limite recommandée (1 à 14 unités d'alcool par semaine). Ceux qui buvaient plus que la limite recommandée avaient un risque encore plus élevé de souffrir de cette perte des capacités cognitives.

La consommation modérée de vin associée à une meilleure santé

L'étude, qui fait une observation statistique, n'établit pas de lien de cause à effet. Et surtout, «en aucun cas, les résultats observés chez les abstinents ne doivent encourager les personnes ne buvant pas à commencer à boire de l'alcool», a affirmé l'auteur principale, Séverine Sabia, chercheuse à l'Institut national de la santé et la recherche médicale. En effet, l'alcool engendre en effet de nombreux risques pour la santé, depuis les troubles liés à la dépendance jusqu'au cancer, en passant par la cirrhose ou les maladies cardiovasculaires. Les chercheurs notent que parmi ces Britanniques, les buveurs modérés consommaient en plus grande proportion du vin, tandis que les grands buveurs étaient plus portés sur la bière.

D'autres chercheurs avaient déjà associé la consommation modérée de vin à une meilleure santé, en supposant que certains de ses composants organiques, les polyphénols, étaient bénéfiques pour le système nerveux ou cardiovasculaire. Mais ces résultats restent controversés.

Tout ce qui concerne les abstinents à l'alcool «doit être interprété avec prudence, car cela a des chances de renvoyer à d'autres problèmes de santé et à des différences culturelles», a commenté Clive Ballard, chercheur en gériatrie de l'université d'Exeter, qui n'a pas participé à l'étude, cité par Science Media Centre. La démence touche 5 à 8% des plus de 60 ans dans le monde, soit 50 millions de personnes, d'après l'Organisation mondiale de la santé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jeryH le 03.08.2018 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ah enfin je me sens mieux. Depuis tant d'années que je dis à mes proches que ma lutte contre la sénilité ne doit pas s' arrêtée. Hier j'ai pris mes 3 doses médicamenteuses à base de Gin, de tonic, et un peu de glace. Encore un combat que le dégénérescence des cellules ne gagnera pas

  • Antipopuliste le 03.08.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais enfin on découvre rien de nouveau.. tout est question de modération. Tout abus d’un produit en particulier est néfaste pour la santé...

  • lea le 03.08.2018 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c’est pas une incitation à « boire «  !!!!!

Les derniers commentaires

  • Pfffffffffffff le 03.08.2018 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    Quand le lobby impose ce genre d'études... c'est à en pleurer...

  • jeryH le 03.08.2018 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ah enfin je me sens mieux. Depuis tant d'années que je dis à mes proches que ma lutte contre la sénilité ne doit pas s' arrêtée. Hier j'ai pris mes 3 doses médicamenteuses à base de Gin, de tonic, et un peu de glace. Encore un combat que le dégénérescence des cellules ne gagnera pas

  • Opinion le 03.08.2018 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    c'est encore une de ces études où on ne publie qu'une partie du résultat. Je suis persuadé que ces "buveurs modérés" sont encore ceux des carrières supérieures qui par ailleurs se payent une excellente nourriture, font de l'exercice et surveillent leur ligne. C'est d'ailleurs une des raisons pourquoi on ne peut pas dire que le BIO est plus sain que le conventionnel car la catégorie des consommateurs exclusifs du BIO comporte la plus faible proportion de fumeurs et d'obèses par contre elle comporte les gens qui exercent des métiers intellectuels, qui font le plus de sport et qui boivent moins..

  • lea le 03.08.2018 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c’est pas une incitation à « boire «  !!!!!

  • Antipopuliste le 03.08.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais enfin on découvre rien de nouveau.. tout est question de modération. Tout abus d’un produit en particulier est néfaste pour la santé...

    • AbusGSM le 03.08.2018 13:05 Report dénoncer ce commentaire

      Comme l'abus de la téléphonie moderne ...........