Nutri-Score en France

16 mars 2017 11:55; Act: 16.03.2017 16:10 Print

Un code couleurs pour tenter de manger plus sain

En France, un logo basé sur un code 5 couleurs selon la qualité des aliments doit apparaître en avril dans les rayons pour aider les Français à manger plus sainement.

storybild

Cet étiquetage restera facultatif, la réglementation européenne ne permettant pas de le rendre obligatoire.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Des céréales moins grasses au petit déjeuner, un yaourt moins sucré au déjeuner, une pizza moins salée au dîner. Cet étiquetage nutritionnel simplifié et facultatif, prévu par la loi Santé, a été dévoilé mercredi par le ministère français de la Santé pour tenter de détourner, un peu, les consommateurs des produits riches en gras, en sel et en sucre. La vignette retenue, baptisée Nutri-Score (appelé aussi logo 5 couleurs ou «5C») va «du vert à l'orange foncé en fonction de la qualité du produit, type plats cuisinés ou sodas», a expliqué la ministre de la Santé, Marisol Touraine, dans le Parisien.

Cette vignette permet de distinguer (à l'aide d'une échelle de couleurs et de lettres allant de A à E) différentes versions d'un même produit manufacturé (céréales du petit-déjeuner, pizzas, biscuits, déserts lactés, plats cuisinés, conserves, etc.) et d'acheter le plus équilibré, le moins gras, le moins sucré et moins salé. «Cet avantage de Nutri-Score est plus marqué encore lorsqu'on observe spécifiquement le comportement des consommateurs qui achètent les produits les moins chers», remarque Mme Touraine, dans un communiqué du ministère.

La ministre prendra «en avril un arrêté pour que les industriels puissent apposer ce logo sur les paquets dans les rayons des supermarchés». Cet étiquetage restera toutefois facultatif, la réglementation européenne ne permettant pas de le rendre obligatoire. Les industriels s'étaient élevés contre ce logo avec cinq couleurs proposé dès 2014 par l'épidémiologiste Serge Hercberg, président du Plan national nutrition santé (PNNS), et préconisé par le Haut conseil de la santé publique (HCSP).

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Howaito le 16.03.2017 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Pour manger plus sain, il faudrait peut-être supprimer les produits contenant des OGM, les faux sucres, les produits irradiés pour la conservation, le RoundUp, les élevages intensifs, etc etc plutôt que de mettre un logo.

  • Pascal le 16.03.2017 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai toujours cru que les chips paprika étaient meilleurs pour la santé que les flocon d'avoine. Encore heureux que de vraies solutions sont trouvées....

  • marie le 17.03.2017 00:01 Report dénoncer ce commentaire

    étiquettes facultatives égales à rien

Les derniers commentaires

  • marie le 17.03.2017 00:01 Report dénoncer ce commentaire

    étiquettes facultatives égales à rien

  • Pascal le 16.03.2017 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai toujours cru que les chips paprika étaient meilleurs pour la santé que les flocon d'avoine. Encore heureux que de vraies solutions sont trouvées....

  • Howaito le 16.03.2017 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Pour manger plus sain, il faudrait peut-être supprimer les produits contenant des OGM, les faux sucres, les produits irradiés pour la conservation, le RoundUp, les élevages intensifs, etc etc plutôt que de mettre un logo.

    • naafout le 16.03.2017 13:47 Report dénoncer ce commentaire

      si tu enleves tout ça,il n'y a plus rien dans les rayons...:-))

    • Nature le 17.03.2017 09:47 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut manger bio et acheter des produits de la région. J'évite les grands hypermarchés.