Étude

27 septembre 2018 08:00; Act: 27.09.2018 10:29 Print

Les écrans nuisent au cerveau des petits

Plus de deux heures d'écran par jour nuit aux capacités intellectuelles des enfants, selon une étude publiée jeudi dans la revue «Lancet Child and Adolescent Health».

storybild

Les enfants qui passent plus de deux heures par jour sur les écrans ont de moins bonnes capacités cognitives que ceux dont l'exposition est plus limitée, conclut l'étude.

Sur ce sujet
Une faute?

Les enfants qui passent plus de deux heures par jour sur les écrans ont de moins bonnes capacités cognitives que ceux dont l'exposition est plus limitée, constate une étude publiée jeudi dans la revue britannique Lancet Child and Adolescent Health. L'étude conduite par des chercheurs canadiens (Institut CHEO / Université d'Ottawa / Carleton University) a porté sur 4 520 enfants de 8 à 11 ans sur 20 sites à travers les États-Unis.

En moyenne, ces enfants passaient 3,6 heures par jour scotchés sur un écran - téléphone portable, tablette, ordinateur, télévision - au-delà des recommandations canadiennes préconisant moins de 2 heures d'écran, 9 à 11 heures de sommeil et au moins une heure d'activité physique par jour. Sur la totalité des enfants participant à l'enquête, seulement un petit Américain sur 20 (5%) coche les trois cases des recommandations canadiennes. Presque un sur trois (29%) n'en remplit aucune: sommeil suffisant, temps d'écran limité et activité physique.

Des difficultés de concentration à l'addiction

La moitié seulement (51%) des enfants dorment suffisamment, 37% passent moins de 2 heures sur les écrans et 18% seulement pratiquent une heure d'activité physique par jour, selon les questionnaires remplis par les familles. Après des tests cognitifs portant sur le langage, la mémoire, la réactivité, la concentration, etc., l'étude relève un lien très net entre le temps passé sur les écrans, le sommeil et les performances des enfants. «Nous avons trouvé que plus de deux heures d'écran chez les enfants appauvrit leur développement cognitif», indique le Dr Jeremy Walsh, de l'Institut CHEO du Canada, qui incite les pédiatres, parents, éducateurs et décideurs à limiter le temps d'exposition des enfants à l'écran et à faire du sommeil une question prioritaire.

Sur les trois critères - sommeil, écran et activité physique - le temps passé à dormir et l'exposition aux écrans sont les plus directement liés aux facultés intellectuelles des enfants, tandis que l'activité physique à elle seule n'avait pas d'impact sur la capacité cognitive, tout en étant le facteur le plus important pour une bonne santé physique de l'enfant. Les recommandations sur le sommeil et l'activité physique du Canadian 24-Hour Movement, publiées en 2016, sont conformes avec celles de l'Organisation mondiale pour la santé, mais cette dernière ne fait pas de recommandation spécifique sur les écrans, note l'étude. Pédagogues et scientifiques mettent de plus en plus en garde contre les écrans à haute dose, pointant des effets qui vont des difficultés de concentration à l'addiction. En France, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel conseille de ne pas mettre les enfants de moins de 3 ans devant un écran de télévision, car «elle peut freiner leur développement». Les pédiatres américains recommandent de ne pas placer un enfant devant la TV avant 18 mois.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Monica Berg le 27.09.2018 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    On le savait depuis des années. Au GdL, ils semblent tomber des nues!

  • AnWaatSoos le 27.09.2018 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je le vois au quotidien... Les gens qui passent plus de 2h au boulot derrière leur écran deviennent gogol... Il leur faut des vacances pour récupérer de leur bêtise...

  • Sauvés le 27.09.2018 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les grands ont déjà le cerveau complètement vidé donc ça ne leur fait plus rien, ouf.

Les derniers commentaires

  • Sauvés le 27.09.2018 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les grands ont déjà le cerveau complètement vidé donc ça ne leur fait plus rien, ouf.

  • AnWaatSoos le 27.09.2018 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je le vois au quotidien... Les gens qui passent plus de 2h au boulot derrière leur écran deviennent gogol... Il leur faut des vacances pour récupérer de leur bêtise...

  • Monica Berg le 27.09.2018 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    On le savait depuis des années. Au GdL, ils semblent tomber des nues!

  • Sérieux! le 27.09.2018 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    "Les écrans nuisent au cerveau des petits". Attends, attends! Tu veux dire que ça pourrait être encore pire?...