Voyage

09 mai 2018 09:00; Act: 09.05.2018 10:19 Print

Une vague d’art submerge la ville de Bruges

Bruges et tout le littoral belge se sont mués en labo artistique à ciel ouvert, à l'occasion de sa triennale. Une occasion de les découvrir autrement jusqu'au 16 septembre.

Voir le diaporama en grand »

Au beau milieu de vénérables bâtiments classés au patrimoine mondial de l’Unesco, une baleine en déchets plastique recyclés jaillit de l’eau d’un canal. L’art contemporain a submergé la ville de Bruges pour sa triennale, qui dure jusqu’au 16 septembre. La marée artistique s’étend sur tout le littoral belge, car Beaufort aussi est en pleine triennale. Cette dernière se terminera le 30 septembre.

Mais à chaque édition, certaines de ces œuvres monumentales sont conservées. Éparpillées sur le sable, le long des 67 km de côte, elles se modifient au fil des saisons qui passent et des flux et reflux des marées. Ici, des plagistes et leurs enfants observeront au bout d’un brise-lame d’imposants cavaliers de bronze sortant des eaux. Là, ils croiseront lors d’une balade en cuistax sur la digue, onze immenses parallélépipèdes rouges tout froissés.

Grosse bulle flottante

À Bruges, la semaine dernière, les équipes de la triennale étaient sur le pont pour terminer les dernières installations. Sous l’eau, les plongeurs installaient les fixations de la baleine. Les œuvres contemporaines sont désormais en place. Elles ont pour écrin un paysage artistique plus ancien. La cité romantique qu’est Bruges regorge de très beaux bâtiments gothiques et Art déco. Et ses musées abritent de très belles collections de peintures de maîtres primitifs flamands.

La ville et ses innombrables canaux invitent à la flânerie. Le visiteur peut parcourir le centre-ville en calèche et en bateau et bien sûr à pied ou à vélo. Dès juillet, un plongeoir sera installé sur une des œuvres semblables à une grosse bulle flottante et il sera possible de se baigner dans le canal. Après toutes ces émotions, le visiteur se détendra en terrasse en dégustant une Brugse Zot, la bière locale. Il goûtera aux pralines et aux gaufres ou tentera le crabe chinois. Cette espèce exotique habite dans les canaux. Des dégustations de ce crabe seront proposées sur la plage de Zeebruges dans le cadre de la triennale.

(Séverine Goffin/ L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 57 le 10.05.2018 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique ville et des gens respectueux

  • Nono le 09.05.2018 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore cette ville, Nous y avons dormis et mangés dans une penniche sur le canal, trop chouette

Les derniers commentaires

  • 57 le 10.05.2018 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique ville et des gens respectueux

  • Nono le 09.05.2018 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore cette ville, Nous y avons dormis et mangés dans une penniche sur le canal, trop chouette