Nouvelle coupe

23 octobre 2017 14:41; Act: 23.10.2017 16:37 Print

La frange rideau a le vent en poupe

Cet automne, la tendance est à la curtain fringe, ou frange rideau en français. C'est la coupe de cheveux qu'il faut adopter pour un style frais et décontracté.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Pour celles qui ont peur de couper leur tignasse mais qui veulent quand même rafraîchir leur style capillaire, la frange rideau pourrait bien être la réponse adaptée. D’abord popularisée par Brigitte Bardot dans les années 60-70, elle a de nouveau son moment de gloire grâce à Pinterest. Selon le site girly Refinery 29, la recherche de la coupe curtain fringe a augmenté de 600% sur le réseau social, cette année. Alors, pourquoi est-elle si populaire?

Taillée en V inversé, cette frange se sépare en deux courbes encadrant délicatement le visage pour venir orner les pommettes. D'Alexa Chung à Georgia May Jagger en passant par la blogueuse Megan Ellaby, les it-girls craquent toutes pour cette coupe.

Elle fait moins peur que la frange droite et elle repousse mieux. C’est aussi son côté rock qui nous séduit, façon Courtney Love. Le matin, la tête dans le cumulus, on secoue la tête, on passe sa main dans ses cheveux. Et hop! On a un look sauvage et sophistiqué à la fois.

(L'essentiel/Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.