Tradition culinaire

12 janvier 2018 20:12; Act: 12.01.2018 20:22 Print

La baguette bientôt au patrimoine de l'humanité?

Plusieurs voix, dont celle du président Emmanuel Macron, s'élèvent en France pour faire reconnaître l'un des symboles gastronomiques du pays auprès de l'Unesco.

Sur ce sujet

Emmanuel Macron souhaite que l'Unesco inscrive la baguette au patrimoine mondial de l'humanité, a-t-il déclaré vendredi à Europe 1, après avoir reçu des représentants des boulangers qui lui en avaient fait la proposition à l'occasion de la traditionnelle galette des rois. «La France est un pays d'excellence dans le pain parce que la baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l'excellence et le savoir faire et donc c'est pour cette raison qu'il faut l'inscrire au patrimoine, parce que l'inscrire c'est pas simplement inscrire le nom de la baguette, c'est avec elle inscrire des ingrédients, un savoir faire et un tour de main», a déclaré le président français.

Pour Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNPBF), «la baguette, un produit merveilleux fait de farine, d'eau, de sel et de levure, aurait sa juste place» au patrimoine mondial. Avec la tour Eiffel, elle est l'un des principaux symboles français, avait-il déclaré à RTL France. «La baguette, c'est le quotidien des Français et le pain c'est une histoire particulière, c'est le quotidien le matin, le midi et le soir pour les Français», a souligné M. Macron. «Il n'y a pas d'histoire de religion, tout le monde en a, ça fait partie de l'humanité depuis le début», a-t-il encore relevé.

«Je connais nos boulangers, ils ont vu que les Napolitains avaient réussi à classer leur pizza au patrimoine mondial de l'Unesco, donc ils se disent pourquoi pas la baguette, et ils ont raison!», a-t-il conclu, après avoir reçu des maîtres boulangers à l'Élysée peu après la fête chrétienne de l'Épiphanie, marquée par le partage de la galette des rois contenant une fève. Selon M. Anract, la France compte 33 000 boulangeries.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • aline collas le 13.01.2018 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a rien d'autre à faire Macron??? Qu'il s'occupe un peu plus des petites gens!!!!

  • figa le 13.01.2018 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Patrimoine de l'umanité? Mais c' est une blague!

  • Lucky le 13.01.2018 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    En Corée et en Russie ils marchent bien tous à la baguette :)

Les derniers commentaires

  • toni le 13.01.2018 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bel pourquoi pas là baguette du luxembourg ?? mister edy

  • aline collas le 13.01.2018 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a rien d'autre à faire Macron??? Qu'il s'occupe un peu plus des petites gens!!!!

  • coco le 13.01.2018 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben au Luxembourg.... zéro

  • Lucky le 13.01.2018 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    En Corée et en Russie ils marchent bien tous à la baguette :)

  • Sagga le 13.01.2018 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Fantastique Idée... Allez les p'tits gars de la boulange !