Tendance

28 mai 2015 09:00; Act: 27.05.2015 19:16 Print

Faire pousser des légumes grâce aux poissons rouges

Un concept écologique et économique permet de combiner un aquarium et un potager miniature. Malin.

storybild

Les kits d’Urbanleaf et d’Aquapouss trouvent facilement leur place dans un appartement.

Une faute?

Des jardins aquaponiques d’intérieur connaissent un intérêt grandissant auprès des particuliers. Plusieurs modèles sont en cours de développement, comme Urbanleaf, imaginé par la Française Marie Fiers. Elle a présenté son projet sur le site de financement participatif MyMajorCompany. Les internautes ont vite été séduits.

Les modules, allant de 30 cm à 2 m de hauteur, sont composés d’un ou plusieurs bacs de plantes et d’un aquarium (de 3,5 à 35 litres). Les différentes parties sont reliées et créent un circuit ingénieux.

L’eau des poissons, enrichie par leurs déjections, nourrit les plantes et leur permet de pousser. Les végétaux, eux, en absorbant les déchets, purifient l’eau, qui peut alors retourner dans le bassin. Cette technique nécessite peu d’entretien, supprime la corvée d’arrosage et évite l’ajout d’engrais. Par ailleurs, elle est écologique. Elle permet d’économiser plus de 70 % d’eau.

Et ce n’est pas tout, assure le Français Antoine Monté, qui a également créé un modèle baptisé Aquapouss. «Le système met en permanence des nutriments à disposition des plantes. Elles vont donc pousser deux fois plus vite», assure-t-il au journal français La Tribune.

Idéal pour déguster tout au long de l’année des herbes aromatiques, mais également des fruits et légumes, comme des fraises, des salades ou des tomates-cerises!