Aux États-Unis

10 mars 2017 14:16; Act: 10.03.2017 17:44 Print

La malbouffe tue 400 000 personnes par an

Une alimentation trop riche en sel et en graisses conduit à de nombreux décès chaque année, selon une étude publiée jeudi.

storybild

De nombreux décès résultant de maladies cardiovasculaires sont évitables aux États-Unis.

Sur ce sujet

De mauvaises habitudes alimentaires pourraient être responsables de plus de 400 000 décès par an aux États-Unis en contribuant notamment à des maladies cardiovasculaires, selon une étude présentée jeudi à une conférence de l'American Heart Association qui se tient à Portland (Oregon). Si les Américains mangeaient davantage de nourriture saine comme des fruits ou des légumes, et moins d'aliments gras et salés, plusieurs dizaines de milliers de vies pourraient être épargnées chaque année, a déterminé Ashkan Afshin, professeur de santé publique à l'Université de Washington, le principal auteur de cette recherche.

Les «gras trans», très mauvais pour la santé, ont été largement éliminés dans les produits alimentaires aux États-Unis mais peuvent encore être contenus dans des biscuits, certaines margarines et d'autres aliments industriels. «Les résultats de notre étude montrent que près de la moitié des décès résultant de maladies cardiovasculaires aux États-Unis sont évitables en améliorant le régime alimentaire», souligne le professeur Afshin.

Plus de 600 000 personnes meurent annuellement d'une maladie cardiovasculaire aux États-Unis, soit un décès sur quatre. L'obésité, le tabagisme, une mauvaise alimentation, le manque d'exercice et des facteurs héréditaires peuvent contribuer aux maladies cardiovasculaires. Selon des statistiques de mortalité résultant ce ces pathologies cardiaques en 2015, les chercheurs ont déterminé que l'alimentation a joué un rôle dans le décès de 222 100 hommes et de 193 400 femmes cette année-là aux États-Unis.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bobo enervant. le 10.03.2017 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien moi j ai une alimentation de bobo. J essaie de manger bio, je privilégie les circuits courts et je cuisine. En achetant des produits de saison ou de la viande aux producteurs locaux, j espère leur permettre de mieux gagner leur vie, j espère manger plus sainement, je me change les idées en cuisinant et au final, cela me coûte juste un peu de temps car l addition est bien moins lourde qu en achetant des plats cuisinés au supermarché.

  • fabilux le 11.03.2017 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis ceci je trouve que c'est dégoûtant, quand je pense à tous ces pays où régne la famine . Se goinffrer comme ça , beurk.....Arretez d'acheter des plats cuisinés, tout ce qu'ils mettent dedans est hallucinant.Par ex. J'ai vu comment ils faisaient leurs boîtes de boeuf bourguignon, comment ils procédaient pour faire "gonfler" la viande de très mauvaise qualité!! C'est fou!! Je n'en achète jamais dieu merci .

  • Fulgure le 10.03.2017 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans blague ? Et la famine ?

Les derniers commentaires

  • Moins d'impôt! le 13.03.2017 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien d'avoir le temps de cuisiner dans les 50 minutes de pause déjeuner. Mais moi avec 10 € de ticket (avoir fiscal) le midi, je mange du burger chaud. Pas un plat chaud au resto.

    • bobo énervant le 13.03.2017 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      Je cuisine à la maison, je met le surplus dans une barquette plastique adaptée au micro ondes et le tour est joué. Fausse excuse le temps.

  • lmht le 11.03.2017 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @bobo enervant : je rejoins votre facon de voir l'alimentation et de cuisiner. Epicure et Hedon quand vous nous tenez.

  • Dame Nature le 11.03.2017 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    Sélection naturelle ;-)

  • fabilux le 11.03.2017 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis ceci je trouve que c'est dégoûtant, quand je pense à tous ces pays où régne la famine . Se goinffrer comme ça , beurk.....Arretez d'acheter des plats cuisinés, tout ce qu'ils mettent dedans est hallucinant.Par ex. J'ai vu comment ils faisaient leurs boîtes de boeuf bourguignon, comment ils procédaient pour faire "gonfler" la viande de très mauvaise qualité!! C'est fou!! Je n'en achète jamais dieu merci .

  • John le 11.03.2017 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    attention avec le bio.beaucoup de scandale dernierement.