En France

04 décembre 2017 14:30; Act: 05.12.2017 11:04 Print

Le foie gras sera vendu plus cher cette année

Malgré deux crises aviaires successives, il y aura bien du foie gras pour Noël et la Saint-Sylvestre mais en moindre quantité, et il sera plus cher.

storybild

Pour une famille de quatre personnes, il faut compter en moyenne 2 euros de plus. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Dans les élevages du Sud-Ouest et dans les Landes, des millions de palmipèdes ont été abattus. Pas de quoi détourner les consommateurs de ce patrimoine de la gastronomie française, se rassurent les professionnels de la filière. Cette année, la production nationale a chuté à environ 11 000 tonnes, soit 44% de moins qu'en 2015, dernière année normale de production, explique Marie-Pierre Pé, directrice du Cifog (interprofession du foie gras). En ajoutant les produits d'importations à hauteur de 3 000 tonnes, le marché ne devrait pas souffrir de pénurie.

«Il faut rassurer le consommateur, il n'y a pas d'importation massive des pays de l'Est car ils ont été également impactés gravement par le virus H5N8, provoquant la même raréfaction de l'offre de leur côté», assure-t-elle, alors que plus de 80% des volumes annuels de foie gras, produit festif par excellence, se vendent chaque année en novembre-décembre. Selon les types et qualité de produits (foie entier, en bloc, en conserve ou cru), les prix ont donc grimpé de 10 à 30% afin de répercuter le coût des investissements en biosécurité dans les exploitations, d'après plusieurs professionnels du secteur.

Ne pas tarder à en acheter

Seuls quelques tout petits producteurs traditionnels ont maintenu leurs tarifs pour «garder la clientèle», comme l'explique un couple d'éleveur-gaveur de Chalosse qui vend en direct sur le marché de Dax. Mais globalement, pour une famille de quatre personnes, il faut compter en moyenne «2 euros de plus de budget, ce n'est pas psychologiquement insurmontable pour un achat plaisir qui reste exceptionnel», plaide Mme Pé.

«Autant le magret, substituable par du bœuf, ne peut pas être trop augmenté pour rester concurrentiel, autant une augmentation du prix du foie gras qui représente la moitié de la valeur du canard, est acceptable par le consommateur qui ne paiera que quelques dizaines de centimes de plus la tranche», veut croire Philippe Carré, directeur général du groupe coopératif landais, Maïsadour, qui a investi trois millions d'euros en biosécurité, en plus des 8 millions dépensés par les éleveurs-gaveurs adhérents sur leurs exploitations.

La confiance dans ce produit d'exception a en effet été validée par une étude Cifog-CSA de mai dernier: 92% des Français, majoritairement conscients des hausses de tarifs, se disent toujours consommateurs de foie gras et 80% estiment que la production française est une garantie de qualité gustative. Si le manque de stock semble écarté, la filière conseille toutefois aux consommateurs de ne pas tarder pour leurs achats.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mike le 04.12.2017 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    les oies et les canards seront alors plus riches ?

  • Toni le 05.12.2017 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà avant c'était pas de la meilleure qualité et très chère si maintenant c'est pire alors gardez votre foie gras...

  • Julia Setter le 05.12.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate que même les véggies sont capables de propos haineux.

Les derniers commentaires

  • Jessica le 05.12.2017 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous les rassurez aussi sur la souffrance endurée pour celà?!!! Pauvres bêtes...

  • Eliot le 05.12.2017 15:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai besoin de mon fois gras ! Pourvue que ce ne soit pas trop trop chere

  • Citoyen 57 le 05.12.2017 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    L'étude Cifog -CSA: 92% des Français conscients de la hausse des tarifs se disent toujours consommateurs de foie gras.Et alors? Que cet organisme demande aux 9 millions de pauvres en France s'ils consomment du foie gras!!! et quel est le pourcentage de la population qui en achete.

  • anne le 05.12.2017 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    comme ca enfin, les gens arreteront de faire souffrir des animaux pour s'empiffrer

  • Julia Setter le 05.12.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate que même les véggies sont capables de propos haineux.

    • Louis Dupin le 05.12.2017 13:31 Report dénoncer ce commentaire

      On va finir par croire que ces épidémies ont été orchestrées par les sois-disants défenseurs de la cause animale.