Selon Greenpeace

25 janvier 2016 13:14; Act: 25.01.2016 15:46 Print

Les articles de sport sont bourrés de produits nocifs

Les vêtements et équipements de sport et de plein air contiennent encore trop de produits chimiques nocifs, a critiqué lundi l'organisation Greenpeace.

storybild

Greenpeace réclame l'interdiction «pour tous les produits outdoor de tous les PFC». (photo: Greenpeace)

Sur ce sujet

Greenpeace, dont la lutte contre les produits chimiques dangereux dans l'habillement est un cheval de bataille depuis plusieurs années, a effectué le mois dernier des tests sur 40 produits de différentes marques, et achetés dans 19 pays différents. Hormis deux vestes - une de Vaude et une de Jack Wolfskin -, un sac à dos de la marque Haglöfs et une paire de gants de The North Face, tous contiennent des composants perfluorés (PFC), selon un communiqué de l'antenne allemande de l'ONG.

Même si certains fabricants ont commencé à les réduire, l'usage de ceux-ci «est toujours largement répandu», déplore Greenpeace, et ce particulièrement «dans la production de chaussures, de pantalons, de sacs de couchage et de certaines vestes». Les composés perfluorés sont des polymères chimiques utilisés pour leur résistance à la chaleur, leur imperméabilité et leur capacité à repousser la poussière.

Très persistants dans l'environnement, ils sont présents dans de nombreux objets de la vie courante, qu'il s'agisse de poêles antiadhésives, de produits antitâches ou dans certains emballages alimentaires. Extrêmement tenaces, ils se propagent dans l'environnement, et des traces de PFC ont été retrouvées par exemple dans le foie d'ours polaires, avance Greenpeace. Ils sont également nocifs pour la santé des humains. Greenpeace réclame par conséquent l'interdiction «pour tous les produits "outdoor" de tous les PFC».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Winston le 25.01.2016 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Churchill a dit: "Je dois ma bonne santé au sport, je n'en ai jamais fait".

  • Haas Kourosh le 25.01.2016 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    juste les articles du Sport?!!! Sois plus franc!!! l'interet avant tout c est ceci. Non? Vous ne cherchez pas vous interets avant tout?! Hein?!!

  • Merci le 25.01.2016 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin,on dit l'évidence !!!! Les "gens" s'habillent de +en+ avec ces produits et surtout en hivers ! Autant créer une collection de mode "Monsantto" !!!!

Les derniers commentaires

  • YingYiang le 25.01.2016 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    A quand des analyses claires et precises sur le sujet des vetements, cosmetiques et tout objet venant a etre en contact avec nos peaux? On laisse place au benefice du doute pour notre confort au depit de notre sante et environement. Esperons que nous n'ayons pas a le regretter dans quelques decenies.

  • Winston le 25.01.2016 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Churchill a dit: "Je dois ma bonne santé au sport, je n'en ai jamais fait".

  • Haas Kourosh le 25.01.2016 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    juste les articles du Sport?!!! Sois plus franc!!! l'interet avant tout c est ceci. Non? Vous ne cherchez pas vous interets avant tout?! Hein?!!

  • Merci le 25.01.2016 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin,on dit l'évidence !!!! Les "gens" s'habillent de +en+ avec ces produits et surtout en hivers ! Autant créer une collection de mode "Monsantto" !!!!