Selon une étude

28 novembre 2017 14:16; Act: 28.11.2017 14:46 Print

Les propriétaires de chien vivent plus longtemps

Des chercheurs suédois révèlent que posséder un chien aide à vivre plus vieux, en réduisant notamment le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

storybild

Les chiens amortissent les facteurs de stress pour leur(s) propriétaire(s).

Sur ce sujet

Un groupe de chercheurs a suivi plus de 3,4 millions de Suédois sans pathologie cardiovasculaire sur une période de 12 années, afin de mesurer l'influence d'un compagnon à quatre pattes sur leur santé. Les scientifiques ont notamment tenu compte de l'âge et du sexe de la population étudiée avant de divulguer leurs résultats.

Conclusions? Les propriétaires de chien présentent un risque de mortalité inférieur de 20% par rapport à ceux qui n'en ont pas. Ce pourcentage atteint même 33% pour les propriétaires de chien vivant seul. En outre, le risque de développer une maladie cardiovasculaire diminue de 8%.

«Un fort soutien émotionnel»

Cette étude, publiée dans la revue «Scientific Reports» confirme les effets bénéfiques des animaux de compagnie sur la santé. Elle prouve que ces derniers contribuent à réduire les risques de développer une maladie cardiovasculaire, grâce à une meilleure activité de leur(s) propriétaire(s), bénéfique en terme de tension artérielle.

«En s’occupant de leur compagnon, les gens qui vivent seuls vont être amenés à se dépenser plus quotidiennement, et leur chien représentera aussi un fort soutien émotionnel tout en les aidant à se sentir moins isolés», explique Tove Fall, ingénieure agrégée en épidémiologie à l’Université d’Uppsala (ville située à 70 km au nord de Stockholm) et auteure de l’étude.

(L'essentiel)