Étude

06 mai 2015 11:59; Act: 06.05.2015 12:47 Print

Pour 9 ados sur 10, le sexe passe après l'amour

Les adolescents, des êtres romantiques qu'on ignore? Neuf adolescents sur 10 estiment que le sexe est moins important que le fait d'aimer et d'être aimé en retour, selon une enquête Ipsos.

storybild

Et les ados se révèlent sentimentaux: pour 74% d'entre eux, il faut être amoureux avant de passer à l'acte pour la première fois. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette étude de l'institut Ipsos pour la Fondation Pfizer, a été dévoilée par le Parisien mercredi. Touchés par la flèche de Cupidon, 78% des 15-18 ans sont déjà tombés amoureux, une proportion similaire chez les garçons et les filles. Et les ados se révèlent sentimentaux: pour 74% d'entre eux, il faut être amoureux avant de passer à l'acte pour la première fois. En moyenne, les garçons ont leur premier rapport sexuel à 15,6 ans, et les filles à 16 ans, et plus d'un jeune sur trois (35%) a peur d'avoir des relations sexuelles.

L'étude dénote un décalage entre la vision des adultes sur la sexualité des jeunes et la réalité de ces derniers: un tiers des 15-18 ans a déjà eu un rapport avec pénétration alors que, selon les adultes, 51% ont déjà eu un rapport avec pénétration. Les ados déclarent avoir eu ce premier rapport sexuel parce qu'ils en avaient envie (95%), parce qu'ils étaient amoureux (83%), parce que c'est quelque chose qu'il faut avoir fait à cet âge-là (24%) ou pour ne pas être en retard par rapport aux amis (14%).

Se montrant sensibles aux nombreuses campagnes de prévention, 76% des jeunes considèrent qu'il est important de se protéger des maladies sexuellement transmissibles (MST), 66% de ne pas tomber ou «mettre» enceinte. Concernant la pornographie ou le digital sexe, les adultes surestiment encore une fois le contact des 15-18 ans: si 26% des adolescents ont déjà vu des films X (39% des garçons contre 12% des filles), plus de la moitié des adultes pensent que c'est le cas pour les jeunes. Idem concernant les sextos (textos à caractère sexuel), 47% des adultes croyant volontiers que les ados en ont déjà envoyé, alors que seuls 22% admettent avoir adressé ce genre de messages.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nini le 06.05.2015 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux ,c'est rassurent !!!!

  • geilé le 10.05.2015 04:17 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce qu'on appelle la maladie d'amour et oui aimer son prochain est une maladie une punition des dieux en quelques sortes.

  • FullmétalJF le 07.05.2015 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    AH ! Ces statistiques ...Quelle signification réelle peut-on leur accorder ?

Les derniers commentaires

  • geilé le 10.05.2015 04:17 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce qu'on appelle la maladie d'amour et oui aimer son prochain est une maladie une punition des dieux en quelques sortes.

  • Pamela Rocco-Siffredi le 07.05.2015 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut le sexe que l'amour. Il y a plus de choix. Et puis le sexe fonctionne de ± 16 à 76 ans. L'amour tient rarement aussi longtemps. (Humour)

  • FullmétalJF le 07.05.2015 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    AH ! Ces statistiques ...Quelle signification réelle peut-on leur accorder ?

  • Haas Kourosh le 06.05.2015 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    9 ado sur 10 se trompent! le mot "amour" est deja le synonyme de sex et le desir. soyons serieux t austere avec nous meme.

    • Nuance le 06.05.2015 16:06 Report dénoncer ce commentaire

      Néanmoins il ne faut pas confondre sexe et amour...

    • Haas Kourosh le 06.05.2015 18:28 Report dénoncer ce commentaire

      Tant qu on defini pas le mot amour cette confusion est inevitable. L'amour ne peut pas s'adresser au personne. l'amour est une reaction bienveillante vis a vis de tous. desir ne pas l'amour et les etre humain confondent toujours l'amour avec le desir. Soyons serieux.

    • patchwork le 06.05.2015 19:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Nuance : c'est clair. « Ce qui compte ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage » ;)

  • Nini le 06.05.2015 13:59 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux ,c'est rassurent !!!!