Progrès dans la santé

19 mars 2017 13:29; Act: 20.03.2017 13:11 Print

Un nouveau test permet de prédire diabète et AVC

Un test donne des résultats très prometteurs, en combinant l'âge des patients et les résultats de simples analyses de sang. La fiabilité serait au rendez-vous.

storybild

Le nouveau test permettrait de compléter les possibilités existantes en matière de dépistage. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Des chercheurs ont découvert qu'il est possible, en combinant l'âge des patients et les informations découvertes dans de simples analyses de sang, de prédire dans près de 80% des cas leur risque de souffrir d'une maladie chronique. Grâce à un test simple combinant ces données, on peut déterminer la probabilité de détecter sous trois ans une des pathologies chroniques les plus fréquentes, ont expliqué ces chercheurs en présentant leurs travaux, vendredi, à la conférence annuelle de l'American College of Cardiology (ACC) qui se déroule ce week-end à Washington.

Il s'agit notamment du diabète, de défaillance rénale ou cardiaque, de maladie coronarienne ou pulmonaire chronique, de fibrillation auriculaire, d'arythmie cardiaque, de l'infarctus et accident vasculaire cérébral ou de démence, ont-ils précisé. «Notre objectif était de créer un outil clinique utile, facile à produire et qui n'ajoute pas de charge de travail aux médecins généralistes», précise Heidi May, épidémiologiste de l'Intermountain Medical Center Heart Institute à Salt Lake City et principal auteur de cette étude.

Le diabète concerne toujours plus de monde

Heidi May et son équipe ont étudié un groupe de population, hommes et femmes, en bonne santé sans antécédent de maladie chronique et allant chez leur médecin généraliste pour une visite de routine. Parmi les femmes, celles avec un résultat modéré à ce test avaient trois fois plus de risque de souffrir d'une pathologie chronique comparativement à celles avec un score plus faible. En revanche, les femmes avec un score élevé avaient onze fois plus de risque, ont déterminé ces chercheurs.

Pour les hommes, ceux avec un résultat moyen avaient 5,6 fois plus de probabilité de recevoir le diagnostic d'une maladie chronique dans les trois ans, tandis que pour ceux avec un score élevé, ce risque était multiplié par onze. Plus de la moitié de la population adulte aux États-Unis souffre au moins d'une de ces maladies chroniques dont la fréquence, selon les projections, devrait augmenter de 40% au cours des dix prochaines années.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fabilux le 19.03.2017 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    et on ne voit jamais rien venir!!!

  • rico le 20.03.2017 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la médecine avance à grands pas pour les personnes en bonne sante

  • lmht le 19.03.2017 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les laboratoires vont d'abord vendre des tests et quelques années apres les medicaments. Histoire de gros sous tout simplement.

Les derniers commentaires

  • Veritas in Vinasse le 20.03.2017 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne sert de mourir il faut partir à point

  • David le 20.03.2017 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un malade guérit est un client perdu.

  • rico le 20.03.2017 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la médecine avance à grands pas pour les personnes en bonne sante

  • lmht le 19.03.2017 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les laboratoires vont d'abord vendre des tests et quelques années apres les medicaments. Histoire de gros sous tout simplement.

  • fabilux le 19.03.2017 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    et on ne voit jamais rien venir!!!