Mode

01 août 2018 09:51; Act: 01.08.2018 09:57 Print

Anna Wintour va rester à la tête de «Vogue»

La grande prêtresse de la mode Anna Wintour, annoncée sur le départ, a «accepté» de rester rédactrice en chef du magazine «Vogue» et directrice artistique de «Condé Nast».

storybild

Anna Wintour fait taire les rumeurs. (photo: AFP/Pierre Teyssot)

Sur ce sujet
Une faute?

L'annonce met fin à des mois de rumeurs, qui laissaient entendre que la Britannique de 68 ans quitterait le groupe après le bouclage de la sacro-sainte édition de septembre de Vogue. Mais dans un message publié mardi sur son compte Twitter, Bob Sauerberg a expliqué qu'Anna Wintour avait «accepté de travailler avec lui indéfiniment» dans les fonctions qui sont déjà les siennes actuellement.

«Anna Wintour est une leader incroyablement talentueuse et créative dont l'influence ne peut être mesurée», a écrit le patron de Condé Nast. «Elle est partie intégrante de la transformation de notre entreprise». Le fait que Bob Sauerberg ait choisi de réaffirmer qu'Anna Wintour demeurerait bien en poste, après avoir déjà réfuté des rumeurs en avril, pourrait être lié aux départs de la directrice mode de Vogue et de la directrice exécutive mode.

À Vogue depuis 1983

Tonne Goodman et Phyllis Posnick, deux figures historiques du magazine, quittent la rédaction mais continueront leur collaboration, a indiqué mardi à l'AFP une porte-parole de Vogue, confirmant des informations de presse. «La relève de la garde chez Vogue signale-t-elle d'autres changements ?», titrait lundi le New York Times.

Au sein de Vogue depuis 1983, Anna Wintour est devenue le personnage le plus influent du monde de la mode, orientant les tendances et propulsant certains jeunes créateurs.

Un livre librement inspiré de la vie du magazine et centré autour d'elle a fait l'objet d'un film, «Le diable s'habille en Prada» (2006), dans lequel un personnage qui lui ressemble est joué par Meryl Streep, nommée pour un Oscar pour ce rôle.

(L'essentiel/afp)