Agriculture biologique

06 juin 2018 15:41; Act: 06.06.2018 15:52 Print

Au Japon, manger bio n'est pas tendance

Dans l'archipel, seul 0,5% de la superficie agricole totale est dédié au bio, selon des statistiques communiquées par le ministère de l'Agriculture.

storybild

Peu d'agriculteurs tentent l'aventure du bio. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Yuya Shibakai est une espèce rare au Japon. Ce jeune agriculteur cultive salades, tomates, carottes et autres légumes dotés du label bio dans un pays peu sensible à cette tendance en vogue dans le monde. Sur ses 400 hectares de terres situées dans la préfecture de Chiba, en banlieue de Tokyo, il est aux petits soins pour ses plants de laitues et chou kale, produits avec un minimum de pesticides. Ils sont 12 000 comme lui à s'adonner à ce type d'agriculture dans l'archipel, pour à peine 0,5% de la superficie agricole totale, selon des statistiques communiquées par le ministère dans un secteur si balbutiant qu'il est difficile d'obtenir des données précises et récentes.

L'impulsion des autorités reste limitée, et le modèle agricole japonais, organisé autour de coopératives contrôlant tout, ne favorise pas les producteurs bio qui privilégient les circuits courts. C'est en voyant ses parents s'émanciper du modèle habituel pour nouer un contact direct avec les consommateurs que Yuya Shibakai, aujourd'hui âgé de 32 ans, a eu envie d'aller plus loin. Après des études universitaires sur l'agriculture biologique, il a repris l'exploitation familiale en 2009. «Il est temps que s'établisse au Japon un système de distribution différent, un système pérenne pour les agriculteurs qui changerait aussi positivement la vision de notre métier», préconise-t-il.

Imaginer des produits innovants

S'il ne regrette pas son choix, il avoue devoir lutter «au quotidien pour trouver des moyens d'augmenter le rendement dans un système qu'on pourrait qualifier d'improductif, où il faut retirer les mauvaises herbes à la main, tout en maintenant des fonds suffisants pour faire tourner l'entreprise». Le ministère de l'Agriculture confirme «la lente expansion» d'une forme de culture «qui nécessite davantage de main-d’œuvre» que les autres exploitations, et peine à produire des récoltes stables faute de techniques adéquates. Dans ces conditions, pas étonnant que rares soient ceux qui tentent l'aventure.

La clientèle japonaise a aussi coutume de se voir proposer des fruits et légumes soigneusement astiqués, calibrés et présentés sous leurs plus beaux atours. «Au Japon, les clients ont tendance à aller très vite et à prendre des produits pré-emballés et pré-pesés», explique Pascal Gerbert-Gaillard, directeur Asie de Bio c' Bon. Pour «capter l'attention des jeunes générations», Yuya Shibakai a donc imaginé des produits innovants, comme ces assortiments de salades prêts à l'emploi qui rencontrent un franc succès: il en vend 500 à 600 par semaine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 06.06.2018 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour le Japon il faut d'abord viser l'autonomie alimentaire et pour le reste ils verront plus tard sans doute, la qualité des aliments est déjà bien meilleure qu'en Chine par exemple de toute façon ...

  • fre le 07.06.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bio est un beau mot Mais certains produit d importation dit bio dans un pays peut être traité avec des produits interdits dans d autres Avant le bio qui fait tellement « in » l agriculture raisonnée est bien plus saine et profitable

  • nickname le 07.06.2018 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bio utilise des pesticides dits d'origine naturelle, souvent toxiques pour la santé

Les derniers commentaires

  • has6 le 09.06.2018 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manger au Japon ça coûte cher mais moins qu’en chine

  • nickname le 07.06.2018 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bio utilise des pesticides dits d'origine naturelle, souvent toxiques pour la santé

  • Paul Anski le 07.06.2018 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    ET bien oui 99.5% de la SAU japonaise est dédiée à l'alimentation.

  • fre le 07.06.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bio est un beau mot Mais certains produit d importation dit bio dans un pays peut être traité avec des produits interdits dans d autres Avant le bio qui fait tellement « in » l agriculture raisonnée est bien plus saine et profitable

  • Grand Maître le 06.06.2018 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et Fukushima c'est déjà oublié ! !