Société

26 avril 2018 16:21; Act: 26.04.2018 19:07 Print

Au Japon, on enterre des chiens robots

Des funérailles pour des compagnons mécaniques hors d'usage sont organisées chaque année dans l'archipel nippon.

storybild

Certaines parties serviront de stock de pièces détachées pour redonner vie à d'autres robots cassés. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Encens et sutras récités par un moine: les rituels de funérailles traditionnelles sont respectés, mais ce n'est pas à un être humain que l'on dit adieu ce jeudi dans un temple à l'est de Tokyo, c'est à une centaine de chiens robots. Alignés devant le chœur du temple pluricentenaire de Kofukuji de la ville d'Isumi (préfecture de Chiba), les 114 robots sont de vieux modèles du célèbre chien AIBO lancé par Sony en 1999. Hors d'usage et sans possibilité de réparation, ils ont dû être mis au rebut par leurs propriétaires. La fumée de l'encens emplit le temple pendant qu'un moine récite des sutras, priant pour une transition paisible des âmes des défunts. Seule entorse à la tradition, un petit robot, bien «vivant» celui-là, explique ce qui attend les chiens après la cérémonie.

Les propriétaires ne sont pas présents, mais chacun a envoyé une lettre indiquant le nom de son ancien animal de compagnie et racontant des souvenirs partagés avec lui. «Je me sens soulagé de savoir qu'il y aura une prière pour mon AIBO», dit ainsi l'une de ces lettres, tandis que dans une autre, un propriétaire a écrit: «J'ai pleuré lorsque j'ai pris la décision de lui dire adieu», ajoutant, «s'il vous plaît, aidez d'autres AIBOs». Car une fois les funérailles achevées, les chiens sont précautionneusement rangés dans du papier-bulle et des cartons, direction les locaux d'A FUN, une société spécialisée dans la réparation de produits électroniques «vintage». Leurs parties encore fonctionnelles serviront de stock de pièces détachées pour redonner vie à d'autres robots cassés. C'est A FUN qui organise ces funérailles collectives et plus de 800 modèles d'AIBO ont déjà eu droit à leur cérémonie.

Conscience

«Il y a beaucoup de personnes qui nous envoient leur robot parce que je pense que ça les apaise de faire don de leur corps plutôt que de le jeter comme une simple machine», explique Nobuyuki Norimatsu, son dirigeant.

Pour Bungen Oi, le moine du temple, ces cérémonies ne sont pas du tout absurdes. «L'essence du bouddhisme habite toute chose. (...) Même les machines ont une conscience alors c'est pour cela qu'on pratique cette cérémonie», explique-t-il à l'AFP.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yann L le 26.04.2018 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Hiroshima et Nagasaki ont laissé de graves séquelles.

  • MarcheurSurLaTete le 26.04.2018 20:18 Report dénoncer ce commentaire

    Quel monde... on sort un pistolet contre un cycliste... on agresse le conducteur du train... et là on donne plus de respect à une “machine”

  • vilecoyote le 27.04.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le recyclage dans tout ça ?

Les derniers commentaires

  • RamBo le 27.04.2018 20:00 Report dénoncer ce commentaire

    Attention: Il y a des années, nous avons rigolés sur les Japonais qui faisaient leurs vacances avec l'appareil photo en main TOUT LE TEMPS. Qu'est-ce qu'on voit chez nous aujourd'hui: des gens GSM à la main quasiment 24h/24h. Alors-là, je crois que l'Europe de l'Ouest n'a vraiement plus le droit de rigoler sur n'importe quel type de comportement ridicule.

  • Baron Rouge le 27.04.2018 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est de la pollution ! Que font les écolos ? Hahahaha....

  • vilecoyote le 27.04.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le recyclage dans tout ça ?

  • bibifok le 27.04.2018 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Même si c'est ridicule, je trouve cela touchant et tant mieux si cela apaise certains propriétaires, après tout c'est le but essentiel de cette opération

  • ladeux le 26.04.2018 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un monde de débiles.