Défilés de mode

19 février 2017 15:07; Act: 20.02.2017 15:50 Print

Bella Hadid est le mannequin du moment

Impossible d'échapper à Bella Hadid lors de Fashion Week de New York et aussi dans plusieurs pubs qui font de cette jeune femme d'origine palestinienne le mannequin du moment.

storybild

Bella Hadid parvient à se démarquer parmi les autres mannequins. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Entre le défilé événement de Tommy Hilfiger à Los Angeles et les podiums de la Fashion Week à New York, Bella Hadid, 20 ans à peine, est apparue onze fois en une semaine, loin devant tous les autres mannequins, y compris la star Kendall Jenner (six fois) et sa propre soeur Gigi (trois fois). Reine du prêt-à-porter, le modèle de 1,75 m est aussi très demandée en haute-couture et a défilé, en janvier, à Paris, pour Chanel, Givenchy et ouvert pour Alexandre Vauthier.

Yeux bleu-vert, pommettes saillantes, cheveux bruns, port altier, peau cuivrée, Isabella Khair Hadid, de son nom complet, est également à l'affiche d'une multitude de campagnes publicitaires, des créateurs DKNY, Moschino, Fendi, Zadig & Voltaire et de l'horloger Tag Heuer. Avec sa soeur Gigi, qui compte près de 30 millions d'abonnés sur Instagram et lui a ouvert la voie, mais aussi Kendall Jenner (74 millions d'abonnés), Bella Hadid fait partie de cette nouvelle génération de mannequins dont la présence sur les réseaux démultiplie la notoriété.

Un côté un peu rock'n'roll

Sa brève idylle avec le chanteur canadien The Weeknd, de son vrai nom Abel Tesfaye, a ainsi déchaîné les passions. Certaines marques «veulent profiter de leurs abonnés (sur les réseaux sociaux) pour atteindre leurs objectifs» commerciaux, souligne Jorge Ramos, directeur de la détection pour l'agence League International Model Management. «Plus un mannequin est populaire (...) plus les gens vont être incités à acheter la marque» qu'il représente, ajoute-t-il. «Je ne peux pas dire que les réseaux sociaux ne m'ont pas aidée», reconnaissait Bella Hadid en juin dernier dans l'édition britannique du magazine Elle.

Pour les observateurs, les raisons de son succès vont au-delà du phénomène réseaux sociaux. Bella Hadid se démarque. «Elle a quelque chose d'un peu alternatif, de rock'n'roll», considère Sophie Roche Conti, de l'agence Catherine Miran, qui gère les relations publiques de la marque française Zadig & Voltaire. «Ce n'est pas le choix évident. Elle se différencie, c'est ce qui la rend excitante». Bella Hadid ne s'est tournée complètement vers le mannequinat qu'à presque 18 ans, un âge assez avancé dans le milieu et compte tenu du fait que sa sœur lui avait montré le chemin.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.