Aux États-Unis

03 septembre 2019 21:45; Act: 04.09.2019 12:56 Print

Ces maisons de célébrités qui ont du mal à se vendre

De nombreux biens immobiliers ayant appartenu à des célébrités se revendent difficilement aux États-Unis. Et ce n'est pas uniquement à cause du prix.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La mise en vente de propriétés ayant appartenu à des célébrités est tout à fait ordinaire aux États-Unis. Et pour cause, car de nombreuses célébrités investissent leur argent dans l'immobilier. Quand la situation personnelle évolue ou que les finances se resserrent, celles-ci n'hésitent pas à se débarrasser de leurs villas ou autres penthouses. Un nom célèbre génère une couverture médiatique, mais pas forcément des acheteurs ou un meilleur prix. Nombreuses sont les stars qui attendent des années qu'un acquéreur se présente, se voyant obligées de faire de grosses concessions au niveau du prix, souvent trop élevé.

Selon Rick Moeser, agent immobilier chez Christie's Real Estate, au sud des États-Unis, les stars sont comme tout le monde, trop exigeantes au niveau du prix. Et comme il s'agit souvent de résidences secondaires ou tertiaires pour lesquelles les propriétaires n'ont pas d'utilité, il n'y a pas urgence à vendre. Si l'idée d'apprécier la même vue que Rihanna ou de s'asseoir dans le fauteuil de son idole sportive semble séduisante, il faut savoir que les propriétés de célébrités ne sont que très rarement acquises par des fans. Et ce n'est pas uniquement une question d'argent, mais lié au fait qu'elles sont souvent inhabituellement grandes, aménagées de façon exclusive et adaptées aux besoins très personnels de leurs propriétaires.

Trop grand, trop cher, trop déjanté

Cela a tendance à effrayer les acheteurs potentiels, même à Beverly Hills. C'est l'expérience qu'a faite Slash, le guitariste de Guns N'Roses, en voulant vendre sa villa de style méditerranéen, pourtant idéalement située, en 2015. Boîte de nuit à la cave, studio d'enregistrement, halfpipe et tapis au motif léopard n'étaient manifestement pas au goût de Monsieur et Madame Tout le Monde. Expert en immobilier et directeur de l'agence californienne Grayslake Advisors, Paul Habibi est convaincu que cela a rebuté 95% des acheteurs. Après deux années sur le marché, elle a tout de même fini par trouver preneur à 2,3 millions de dollars en dessous du prix de vente initial.

La vente s'avère également difficile quand le bien est plus grand et plus haut de gamme que ceux alentours. «La demande sur le marché est trop faible» souligne un adjudicateur expérimenté dans la vente de ce genre de biens. Le rappeur 50 Cent a également fait les frais d'une vente au rabais de sa villa dans le Connecticut, présente douze années sur le marché. Affichée à un prix initial de 18,5 millions de dollars, elle s'est finalement vendue à 2,9 millions. À en croire Janie Coffey, gérante d'une agence immobilière américaine spécialisée dans la vente de biens difficilement vendables, les installations haut de gamme telles qu'un système de sonorisation, un terrain de basket ou une salle de cinéma et les extravagances architecturales ne sont pas rentables. Elles servent uniquement à combler les souhaits des propriétaires, sans pour autant augmenter la valeur du bien.

Dès qu'il faut faire appel à des spécialistes pour les faire retirer, un bien devient invendable, comme le souligne Alissa Solomon. Cette agente est spécialisée en home staging, discipline qui consiste à mettre en valeur des biens destinés à la vente. D'après les agents immobiliers, quiconque a les moyens de se payer une villa a des goûts conservateurs ou extravagants.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pasTop le 04.09.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprendrais jamais l'interet d'avoir 3 fois plus de salle de bain que de chambres ..

  • Schtr0umpf Gr0gn0n le 04.09.2019 01:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...j'achète leur bien,si le prix me convient.

  • pour rire le 04.09.2019 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    trop de choix je n'arrive pas a me décider!!!

Les derniers commentaires

  • pour rire le 04.09.2019 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    trop de choix je n'arrive pas a me décider!!!

  • pasTop le 04.09.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprendrais jamais l'interet d'avoir 3 fois plus de salle de bain que de chambres ..

  • jeff le 04.09.2019 06:37 Report dénoncer ce commentaire

    Toutes les propriétés sont à vendre en francs, mais lesquels ? Luxembourgeois, Belge, Français, Suisse, CFA ..... ????

  • Schtr0umpf Gr0gn0n le 04.09.2019 01:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...j'achète leur bien,si le prix me convient.