En Arabie saoudite

24 juin 2019 10:03; Act: 24.06.2019 12:06 Print

Conduire est inscrit dans le contrat de mariage

Certaines femmes préfèrent désormais inclure le droit de conduire dans leur contrat de mariage en Arabie saoudite, afin d'éviter tout conflit conjugal.

storybild

L'autorisation faite aux femmes de conduire constitue le changement social le plus palpable dans le royaume ultraconservateur. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

À 29 ans, Majd, cadre commercial, va se marier dans sa ville natale de Dammam, dans l'est de l'Arabie saoudite. Il a accepté deux demandes de sa fiancée de 21 ans: pouvoir conduire et pouvoir travailler après la noce, selon le texte du contrat consulté par l'AFP. «Elle a dit qu'elle voulait être indépendante», explique Majd, qui ne souhaite pas donner son nom de famille: «Et j'ai dit: Bien sûr, pourquoi pas?».

Les contrats de mariage sont un filet de sécurité pour les Saoudiennes dans cette société patriarcale. On y inscrit des droits pour ne pas rester à la merci des caprices du mari ou de sa famille. De tels actes, contraignants juridiquement, codifient généralement le droit pour la femme d'avoir sa propre maison, d'engager une bonne, d'étudier ou de travailler.

«Éviter tout conflit conjugal»

Mais, après la levée de l'interdiction faite aux femmes de conduire l'année dernière, une nouvelle exigence est apparue: celle de pouvoir posséder et conduire une voiture. L'abrogation de l'interdiction faite aux femmes de conduire constitue le changement social le plus palpable dans le royaume ultraconservateur, engagé dans une campagne de relative libéralisation. Pour conduire, les femmes n'ont pas besoin de l'accord explicite de leur «tuteur» masculin (mari, père ou autre parent) dont elles dépendent encore pour étudier, se marier et même sortir de prison.

Impossible de savoir toutefois si elles peuvent contester légalement une interdiction de leur tuteur de prendre le volant. «Certaines femmes préfèrent inclure le droit de conduire dans leur contrat de mariage afin d'éviter tout conflit conjugal», affirme Abdelmohsen al-Ajemi, un imam de Riyad préposé au mariage qui a reçu pour la première fois la semaine dernière une demande de ce type. Les manquements aux conditions du mariage peuvent être invoqués par les femmes pour demander le divorce, selon des préposés au mariage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Opinion le 24.06.2019 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    desolé mais toutes les civilisations ne se valent pas.

  • BettyB le 24.06.2019 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres femmes ...

  • Vlad le chocolat le 25.06.2019 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins, ça avance un peu...

Les derniers commentaires

  • Vlad le chocolat le 25.06.2019 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins, ça avance un peu...

  • BettyB le 24.06.2019 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres femmes ...

  • Opinion le 24.06.2019 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    desolé mais toutes les civilisations ne se valent pas.

    • @Opinion le 24.06.2019 14:53 Report dénoncer ce commentaire

      Si elles ne sont juste pas toutes à la même époque. Par exemple eux sont encore au 18ème siècle.

    • Idiote le 25.06.2019 07:43 Report dénoncer ce commentaire

      En suivant ce raisonnement, cette civilisation a donc de l'avance !? Parce qu'au XVIIIème, elle a : voiture, autoroute, avion, ... Pas mal quand même