SEAT

24 septembre 2021 09:00; Act: 24.09.2021 08:36 Print

Coup de jeune sur les modèles Ibiza et Arona

Lancée «à la conquête des jeunes», la marque espagnole Seat a passé un très léger coup de crayon sur ses nouvelles Ibiza et Arona.

storybild

La Seat Ibiza (à gauche), est l'un des piliers de la marque espagnole.

Sur ce sujet
Une faute?

Lancée «à la conquête des jeunes», Seat l’affirme, sur ses marchés, les clients ont en moyenne dix ans de moins, la marque espagnole a passé un très léger coup de crayon sur ses nouvelles Ibiza et Arona. Après tout, leur design plaît, autant le maintenir. Pour ce restylage, le best seller Ibiza intègre les optiques à LED de série, de nouvelles jantes et un badge en lettres manuscrites. Et c’est tout. C’est à peine plus pour l’Arona (ci-dessous).

L’évolution se passe à l’intérieur, avec un habitacle révisé et modernisé: revêtement en mousse sur la planche de bord, touches de couleur et rétroéclairage des aérateurs, écran passant à 9,2 pouces recentré sur le conducteur, et un cokpit digital large et lisible. Le confort reste plutôt sommaire, mais convenable, tout comme l’habitabilité et le volume de coffre inchangé, à 355 litres.

Les jeunes sont de plus en plus connectés, Seat s’est mis à la page avec la connexion sans fil à Android Auto et Apple CarPlay, l’accès à distance via Seat Connect ou encore la reconnaissance vocale pour accéder aux commandes et à l’infodivertissement.

Dès 15 200 euros

La petite Espagnole embarque aussi de nouveaux systèmes de sécurité et d’aides à la conduite, comme le maintien dans la voie, le détecteur d’angles morts, les feux de route intelligents ou la reconnaissance des panneaux de signalisation.

Un bel apport pour cette catégorie, d’autant que cette technologie s’intègre plutôt bien. Côté motorisations, la page du diesel est bien tournée, mais celle de l’électrification pas encore ouverte. Cinq blocs essence sont au catalogue, allant de 80 à 150 chevaux (cette dernière étant juste disponible avec la boîte DSG à 7 rapports). Notre version de 110 ch, avec boîte manuelle à 6 rapports, offre une large plage de conduite et une belle polyvalence.

Le 3 cylindres amène un dynamisme appréciable, même en mode Éco, la voiture restant légère. L’agrément de conduite est entaché d’une direction un peu lâche et d’un faible retour de sensations. Le régulateur de vitesse bien calibré et un régime moteur qui incite à la frugalité permettront de rester autour des 5 litres aux 100 km homologués. La citadine est accessible dès 15 200 euros, mais bien mieux dotée et motorisée à 20 000.

Le restylage de la Seat Arona va un peu plus loin que celui de l’Ibiza, sans bouleverser la donne. Même les nouveaux feux antibrouillards, qui donnent un look vraiment distinctif, peuvent être mis de côté. Comme pour sa sœurette, la vraie évolution se voit à l’intérieur. Là aussi, la gamme de motorisations est composée uniquement de blocs essence (de 95 à 150 ch), complétée par une version au gaz (GNV) de 90 ch. Elles sont associées à des boîtes de vitesses manuelles ou DSG à double embrayage. Cette dernière montre un étagement un peu trop long qui pénalise lors des déplacements en milieu urbain. Un défaut qui se corrige grâce aux palettes au volant, les passages de rapports manuels permettant de glaner du répondant et un certain dynamisme. À l’aise sur les routes moins escarpées, le petit SUV est moins joueur qu’une Ibiza de par son centre de gravité plus haut. Cette Arona fera la différence avec ses tarifs attractifs - à partir de 18 000 euros - et son équipement.

(Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • I love my Chevy le 24.09.2021 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Le design des véhicules "moyen de gamme" européens ne m’inspire plus, mais alors plus du tout, depuis bien 15 à 20 ans! Quelle monotonie, on a l’impression qu'elle sortent toutes du même moule. A part les allemandes moyennes et hautes gammes (Mercedes, VW et Audi en tête), c'est d'une lassitude visuelle…

Les derniers commentaires

  • I love my Chevy le 24.09.2021 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Le design des véhicules "moyen de gamme" européens ne m’inspire plus, mais alors plus du tout, depuis bien 15 à 20 ans! Quelle monotonie, on a l’impression qu'elle sortent toutes du même moule. A part les allemandes moyennes et hautes gammes (Mercedes, VW et Audi en tête), c'est d'une lassitude visuelle…