Mode non genrée

14 septembre 2021 09:36; Act: 14.09.2021 10:31 Print

De plus en plus d'hommes craquent pour les collants

Cet accessoire n’est pas réservé aux femmes. Plusieurs marques ont conçu des modèles adaptés à l’anatomie masculine.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous espérons qu’il s’agit d’un premier pas dans le processus de redéfinition de ce qu’est la masculinité», confie Xenia Chen au magazine en ligne Byrdie. La Canadienne a créé la marque de collants Threads en 2018 et a annoncé, il y a deux semaines, le lancement d’une ligne pour hommes, disponible dès la mi-septembre.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Threads (@threads.co)

Après avoir découvert qu’environ 50% de sa clientèle était masculine, Xenia Chen a conçu une gamme spécialement pour mecs. «Beaucoup de ces hommes portent des collants conçus pour les femmes, mais il n’y a quasi aucune option qui s’adapte à leurs besoins», raconte-t-elle. Pour y répondre, Threads a collaboré pendant dix mois avec 150 hommes, clients de la marque, pour concevoir des collants qui s’adaptent à leur anatomie.

Bien que peu nombreuses pour l’instant, d’autres marques de collants s’intéressent à ce produit. Parmi elles: la polonaise Adrian et l’italienne Emilio Cavallini. La marque allemande Glamory Hosiery propose, elle aussi, des modèles pour hommes, convaincue que les frontières entre mode masculine et féminine sont en train de s’estomper.

Une conviction partagée par Xenia Chen: «C’est une époque passionnante pour la mode, on est en train de remettre en question certains codes, explique-t-elle à Byrdie. Il y a un intérêt croissant pour les vêtements non genrés et je trouve ça génial. J’espère qu’à l’avenir, les hommes qui portent des collants ou une jupe ne seront plus pointés du doigt car, au final, il ne s’agit que de bouts de tissus».

(L'essentiel/Nina Seddik)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mais-salomon-vous-etes....? le 14.09.2021 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt les talons et le maquillage ???

  • Thomas le 14.09.2021 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cette société de progressiste va droit dans le mur et va entrainer la fin de cette civilisation, enfin de cette société /civilisation dont je me suis déjà coupé tellement ça part en grand n'importe quoi...

  • coucou le 14.09.2021 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand les tampons pour homme?

Les derniers commentaires

  • tutifri le 14.09.2021 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout part en vrille !

  • Jacquie le 14.09.2021 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    J’avais compris: « Les hommes craquent de plus en plus de collants »! :-)

  • Mp2917 le 14.09.2021 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @oufti je paie depuis longtemps et avec plaisir

  • Mp2917 le 14.09.2021 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @mais-salomon-vous-etes….? Le bientôt est déjà la, des hommes portent des talons et se maquillent depuis longtemps. Cela n’enlève en rien leur valeur, peu importe se qu’on porte, c’est l’intérieur d’une personne le plus important.

  • coucou le 14.09.2021 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand les tampons pour homme?