Égypte

06 avril 2019 11:55; Act: 06.04.2019 11:58 Print

Découvertes «incroyables» pour relancer le tourisme

Une tombe datant de plus de 2 000 ans a été dévoilée vendredi par le ministère égyptien des antiquités dans le gouvernorat de Sohag. L'opération vise à attirer les touristes.

storybild

Cette tombe se situe à Al-Diabat, dans la ville d'Akhmim, dans le gouvernorat de Sohag, en Égypyte.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour relancer son secteur du tourisme moribond, le gouvernement égyptien dévoile régulièrement à la presse des «découvertes» archéologiques, considérées comme plus ou moins importantes par les spécialistes. «Des archéologues ont déterré une incroyable tombe datant de l'ère ptolémaïque (323 à 30 avant J.-C.)», a ainsi indiqué le ministère dans un communiqué.

Cette tombe se situe à Al-Diabat, dans la ville d'Akhmim, dans le gouvernorat de Sohag, a-t-il précisé. Une momie humaine et plus de 50 momies de souris, de faucons et de chats y ont été découvertes.

Tourisme

«C'est l'une des découvertes les plus passionnantes dans cette région», s'est félicité le secrétaire général du conseil suprême des antiquités, Mostafa Waziri. Selon le ministère, la tombe appartiendrait à un haut responsable de l'époque. La momie de sa femme n'a pas été retrouvée.

Les sites archéologiques constituent pour l'Égypte un argument majeur face à la concurrence d'autres destinations touristiques. L'instabilité politique et les attentats ont porté un coup dur au tourisme dans le pays depuis la révolution de 2011. Le secteur a toutefois connu une relative amélioration ces dernières années.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rachel le 06.04.2019 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Décoré ou pas, visiter des tombes, je trouve ça assez glauque.. ou peu-être pendant Halloween..

  • agent smyth le 06.04.2019 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    il y aurai beaucoup plus de découvertes mais l'égypte interdit la fouille..

  • dur réalité le 08.04.2019 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    encore un pays d'afrique du nord ou il ne fait pas bon de visiter.

Les derniers commentaires

  • dur réalité le 08.04.2019 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    encore un pays d'afrique du nord ou il ne fait pas bon de visiter.

  • JDCJDR le 07.04.2019 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu pars en vacances, mais tu reviens les pieds devant... Non, merci .

  • Consommation aveugle le 07.04.2019 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Super moyen de la préserver... Dans dix-vingt ans il n'y aura plus rien à voir.

  • Rachel le 06.04.2019 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Décoré ou pas, visiter des tombes, je trouve ça assez glauque.. ou peu-être pendant Halloween..

  • agent smyth le 06.04.2019 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    il y aurai beaucoup plus de découvertes mais l'égypte interdit la fouille..