Solution innovante

17 juillet 2017 09:54; Act: 17.07.2017 13:54 Print

Des antibiotiques «dopés» aux huiles essentielles

Après 30 ans de recherche, le Marocain Adnane Remmal espère contribuer à la lutte contre le fléau mondial des germes résistants.

storybild

Adnane Remmal a reçu en juin le «prix du public» de l'Office européen des brevets. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«À force de mal utiliser les antibiotiques, la résistance (des bactéries) se développe», explique le chef du laboratoire de biotechnologie de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès, au centre du Maroc. Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la résistance aux antibiotiques constitue une «des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale».

Pour la contourner, Adnane Remmal a imaginé une solution inspirée par la tradition marocaine d'utilisation médicinale des plantes. Origan, thym, romarin: les plantes qui contiennent les composants les plus efficaces contre les microbes sont très répandues au Maroc, grâce au climat méditerranéen. Le chercheur a ajouté aux antibiotiques des «molécules naturelles provenant d'huiles essentielles», créant un nouveau complexe moléculaire.

C'est «comme si on camouflait l'antibiotique» avec les molécules d'huiles essentielles, détaille ce biologiste de 55 ans. La bactérie peine à le reconnaître et donc à développer un mécanisme résistant. «Elle redevient sensible à cet antibiotique boosté». Et «grâce à ce nouveau médicament, on peut traiter un patient qui a un germe résistant», explique-t-il. Sa découverte a été brevetée en 2014 par l'Office européen des brevets. Les essais cliniques ont débuté en 2016 et des tests complémentaires sont en cours.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • momo le 17.07.2017 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente découverte, la science avance.

  • introspection le 17.07.2017 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà rien qu'en les utilisant seules, les huiles essentielles font des petites merveilles ! La nature nous a donné tout et que faisons-nous pour elle...

  • Paul B le 17.07.2017 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du très bon travail de recherche. Cet homme mérite d'être pris en exemple

Les derniers commentaires

  • Paul B le 17.07.2017 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du très bon travail de recherche. Cet homme mérite d'être pris en exemple

  • introspection le 17.07.2017 13:28 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà rien qu'en les utilisant seules, les huiles essentielles font des petites merveilles ! La nature nous a donné tout et que faisons-nous pour elle...

  • momo le 17.07.2017 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente découverte, la science avance.