À Mossoul

22 novembre 2021 12:57; Act: 22.11.2021 13:05 Print

Des clients d'un restaurant servis par des robots

Tables numériques tactiles, serveurs robots... Ce restaurant irakien a presque tout d'automatisé. Des clients viennent d'autres régions spécialement pour l'établissement.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Burgers sur son plateau, un robot se déplace sous le regard amusé des clients. À Mossoul, un restaurant et ses serveurs automates propulsent les clients vers le futur, grâce à une technologie montée en partie dans cette ville d'Irak, ravagée par la guerre.

«Bienvenue à vous à la table numéro trois», «J'espère que vous passerez un bon moment dans notre restaurant», «N'oubliez pas de nous donner votre avis sur l'idée du restaurant et le niveau du service», égrène la voix mécanique - et féminine - de l'étincelant robot blanc et bleu, la lumière rouge de ses yeux clignotant doucement. Foulard élégamment noué au cou, béret noir sur la tête, il repart à travers la salle bondée, glissant lentement sur un rail au sol assurant son déplacement.

«À la télévision on voyait les robots et les tables numériques tactiles, aux Émirats arabes unis, en Espagne ou au Japon. J'ai essayé de rassembler ces idées ici à Mossoul», lance fièrement Rami Chkib Abdelrahmane, propriétaire de l'établissement qui a ouvert en juin. «Nous avons vu le concept sur les réseaux sociaux, dans plus d'un restaurant», poursuit le trentenaire. Grande métropole du nord de l'Irak, sous la coupe des jihadistes du groupe État islamique (EI) de 2014 à 2017, Mossoul porte encore les stigmates de la guerre.

Le temps d'un dîner au White Fox, les habitants peuvent voyager dans l'espace. Et tous les soirs, le restaurant fait salle comble. La décoration murale donne le ton: un astronaute qui flotte, une vue de la Terre ou d'autres planètes, comme si on les apercevait depuis les fenêtres d'un navire spatial. Au plafond, des constellations bleutées. La principale attraction reste les deux androïdes à la coque en plastique qui font la navette pour transporter les plats.

L'homme reste présent

Les robots ont été importés de l'étranger, explique M. Abdelrahmane. Discret, ce dentiste préfère ne pas discuter du coût ou du financement de son projet. Ici tout est technologique, même les quinze tables numériques, dont la surface tactile permet de consulter le menu et de passer commande. Elles sont aussi munies de chargeurs sans fil pour les téléphones.

C'est une équipe de l'université de Mossoul, de la faculté de mécatronique - une discipline alliant mécanique, électronique, informatique et nouvelles technologies - qui a mené à bien la programmation, la mise en place d'un réseau électronique et d'un serveur, dit-il.

Certains clients du White Fox font le déplacement depuis les régions voisines, Salaheddine ou Erbil, assure M. Abdelrahmane, qui espère bientôt ouvrir pour le petit-déjeuner et le déjeuner. Mais les machines n'ont pas totalement remplacé l'homme. Quatre jeunes serveurs s'activent en salle, déposant sur la table les plats du plateau du robot.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Manu le 22.11.2021 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    le robot a-t-il son pass sanitaire ?

  • Tatiana le 22.11.2021 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau, j;ai un robot comme amant. lol

  • Dede le 22.11.2021 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur ce coup là y’a pas de distanciation ni de contamination possible c est un plus sanitaire !!!!mdr

Les derniers commentaires

  • Eric Irac le 22.11.2021 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Cool, allez tous à Mossoul ! Non je blague...

  • pffff le 22.11.2021 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il peut pas le faire le mec qui doit qd même donner le plat aux clients n’importe quoi ça promet le chômage pour l’humain

  • Manu le 22.11.2021 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    le robot a-t-il son pass sanitaire ?

  • Tatiana le 22.11.2021 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau, j;ai un robot comme amant. lol

    • Frenchie le 22.11.2021 16:50 Report dénoncer ce commentaire

      On l'appelle la machine ?

  • Dede le 22.11.2021 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur ce coup là y’a pas de distanciation ni de contamination possible c est un plus sanitaire !!!!mdr

    • Dark le 22.11.2021 14:55 Report dénoncer ce commentaire

      On peut aussi contaminer un robot