Selon une étude

16 août 2017 17:45; Act: 17.08.2017 12:31 Print

Des végétaliens trop zélés, c'est contre-​​productif

D’après une récente étude, fréquenter des végétaliens un peu trop agressifs donneraient à certains l’envie de manger davantage de viande.

storybild

Les végétaliens qui tentent de convertir les autres ne feraient souvent que les dissuader d'adopter le même régime. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

On a tous et toutes quelqu'un dans notre entourage qui se sent obligé de nous expliquer à quel point sa vie est géniale depuis qu’elle mange du tofu soyeux et des graines de chia. Le problème, ce n’est pas qu’il soit végétalien, c'est qu’il tente de convertir ses amies omnivores avec un peu trop d’insistance: «Tu as pensé à ton empreinte carbone? Et la souffrance animale, tu n'as donc pas de cœur?».

Il prêchera la bonne parole sur Whatsapp en envoyant des photos d’adorables petits cochons dans le couloir de l’abattoir alors qu’il est 12h30 et que tu t’apprêtes à dévorer un délicieux burger. Selon une récente étude rapportée par le journal britannique The Independent, ce genre de «colère» dissuaderait les non-végétaliens à passer du côté hippie de la force.

Au total, 2 363 Britanniques ont été interrogés au sujet de leur régime alimentaire et 81% affirment qu’«ils aiment trop la viande» pour devenir véganes. Mais surtout, 26% des sondés déclarent que «l’attitude de certains végétariens ou végétaliens les a dissuadés» d'abandonner la barbaque.

(L'essentiel/Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 16.08.2017 23:49 Report dénoncer ce commentaire

    Peu importe votre façon de manger et de vivre, mais ne l'imposez pas aux autres ! J'ai changé certains de mes comportements pour le respect de la nature, mais c'est un choix personnel.

  • Stella le 17.08.2017 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis entièrement d'accord avec cet article. J'ai dans mon entourage une personne Vegan, et au début j'étais curieuse et m'intérressai à son mode de vie, envie d'en savoir plus. Mais plus le temps passait et plus cette personne devenait extremiste.Genre,on avait des remarques désobligeantes si on mangait de la viande, buvait du lait ou encore si on ne laissait pas une guèpe nous piquer, limite à nous faire sentir comme des meurtiers. Je suis contre le maltraitement des animaux, mais il faut avoir un juste équilibre. Si les Vegan/végétalien réclament la tolerance alors que ce soit réciproque

  • Odin le 16.08.2017 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si on arrêtait la surconsommation ça serait un bon début.

Les derniers commentaires

  • Sabrine le 17.08.2017 22:10 Report dénoncer ce commentaire

    Etant vegan, je n'impose pas "mes ideologies" aux autres gens. Je sais très bien que les gens feront ce qu'ils veulent. Mes collègues restent toujours curieux quand je cuisine et je dois dire que dans l'ensemble mes plats sont très appréciés.

  • petit grain de sel le 17.08.2017 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    manger un fruit et legume pollinise par des insectes est un abus du droit de travail animal et va a lencontre de lidee dune personne vegane?

    • viandosaure le 17.08.2017 13:16 Report dénoncer ce commentaire

      sans compter que les végétaux sont aussi des organismes vivants comme l'a mentionné viandovore. ce n'est pas parce que les végétaux ne sont pas capable de le montrer qu'ils ne souffrent pas.

  • Heng le 17.08.2017 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    Manger des fruits et légumes avec des pesticides c'est pas mieux, voir meme pire que manger de la viande. (sans la partie morale)

  • Stella le 17.08.2017 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis entièrement d'accord avec cet article. J'ai dans mon entourage une personne Vegan, et au début j'étais curieuse et m'intérressai à son mode de vie, envie d'en savoir plus. Mais plus le temps passait et plus cette personne devenait extremiste.Genre,on avait des remarques désobligeantes si on mangait de la viande, buvait du lait ou encore si on ne laissait pas une guèpe nous piquer, limite à nous faire sentir comme des meurtiers. Je suis contre le maltraitement des animaux, mais il faut avoir un juste équilibre. Si les Vegan/végétalien réclament la tolerance alors que ce soit réciproque

  • pseudos nutritionistes le 17.08.2017 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je rajouterais aussi ceux qui se croient nutritionistes, en vous postant des photos de leur repas bien équilibré pour avoir des abdos bien saillants et des pecs de taureaux...Je ne me prive pas de chips ni de bière le week end et j'ai quand même un corps d'athlète.

    • Pfff le 18.08.2017 14:18 Report dénoncer ce commentaire

      ...rien à voir... l'article parle d'un comportement alimentaire ultra limitatif...pas d'hygiène alimentaire au sens large du terme. J'ai jamais vu qu'un repas équilibré posait problème, bien au contraire. Moi je m'en inspire de leur post parfois, certains savent vraiment de quoi ils parlent et donnent de bonnes idées. En plus, si (je dis bien si), en mangeant des chips et en buvant de la bière, vous arrivez à avoir quand même un "corps d'athlète"... l'extérieur c'est une chose, l'intérieur c'en est une autre : choléstérol, glycémie, problèmes de foie, d'estomac.... ça vous parle?