Train de luxe

14 mai 2019 12:18; Act: 14.05.2019 12:24 Print

Des wagons de l'Orient-​​Express retrouvés

La SNCF a mis la main sur des wagons du célèbre Orient-Express, tombés dans l'oubli sur une voie de garage, à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La SNCF a retrouvé des wagons du célèbre Orient-Express tombés dans l'oubli sur une voie de garage à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, qu'elle a fini par racheter et rapatrier en France. «Ça a pris trois ans pour les ramener», raconte l'historien Arthur Mettetal, responsable du patrimoine chez Orient-Express (filiale de la SNCF, propriétaire de la marque, et d'AccorHotels), qui a redécouvert les précieuses voitures. Un peu d'histoire: à la disparition de l'Orient-Express historique (Paris-Istanbul) en 1977, deux entrepreneurs fous de trains en rachètent des voitures pour poursuivre l'aventure.

L'Américain James Sherwood fonde ainsi le Venice-Simplon-Orient-Express, désormais exploité par le groupe Belmond - qui vient d'être racheté par le géant du luxe LVMH - entre Calais, Paris, Vérone et Venise. Le voyagiste suisse Albert Glatt met de son côté sur les rails un Nostalgie-Istanbul-Orient-Express, qui sombrera en tentant d'aller jusqu'à Tokyo par les voies du Transsibérien. Ce dernier train était tombé dans l'oubli, jusqu'à ce qu'Arthur Mettetal ne parte à sa recherche. «Il s'agissait au début surtout de faire un inventaire des voitures de la Compagnie internationale des wagons-lits pour sa thèse, explique-t-il. Il en reste une centaine!».

«État étonnamment bon»

Des recherches documentaires, des discussions avec des passionnés, des échanges avec des anciens de la Compagnie des wagons-lits et une providentielle vidéo sur YouTube lui ont permis de localiser le fameux «train Glatt» dans une localité polonaise appelée Malaszewicze. «Il y a plusieurs endroits qui s'appellent comme ça en Pologne», relève l'historien. «Heureusement, pour faire des repérages, Google Maps et Google 3D, c'est juste le paradis!». Ces recherches lui ont permis de retrouver début 2016 un convoi de treize voitures qui semblait correspondre sur une zone de transbordement à la frontière biélorusse, un endroit où l'écartement des voies change.

«On est allé voir et on est tombé dessus. Et c'était chouette», jubile-t-il. Ces voitures étaient dans un état étonnamment bon. Aucun tag, très peu de dégradations. Il y a eu des vols de cuivre, mais les panneaux de verre Lalique, qui sont pourtant facilement démontables, étaient intacts». Ont suivi des négociations passionnées avec le propriétaire allemand, dont la rame était immobilisée là depuis 2008. Orient-Express a fini par racheter le train en juillet dernier - pour «quelques millions d'euros», selon le patron de la SNCF Guillaume Pepy. Les précieux wagons ont été depuis acheminés - par la route - à Clermont-Ferrand, pour être examinés. Trois autres voitures ayant été récupérées chez le même propriétaire, Orient-Express en a donc acquis seize, détaille Arthur Mettetal: neuf voitures-lits, quatre salons, une voiture-douche et deux fourgons.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Suisse le 14.05.2019 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique aventure de gens qui sauvent le patrimoine, bravo à eux !

  • Pauline le 14.05.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique! Je rêve de faire un voyage à bord

  • wooooooow le 14.05.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    superbe! on ne pourrait pas en faire des comme ça de nos jours car vu comment les gens se comportent, la détérioration se ferait vite voir

Les derniers commentaires

  • Wallabies le 15.05.2019 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d'accord !

  • Pauline le 14.05.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique! Je rêve de faire un voyage à bord

  • Zen le 14.05.2019 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super enquête et bravo!!!!

  • wooooooow le 14.05.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    superbe! on ne pourrait pas en faire des comme ça de nos jours car vu comment les gens se comportent, la détérioration se ferait vite voir

  • Le Suisse le 14.05.2019 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique aventure de gens qui sauvent le patrimoine, bravo à eux !