Automobile

25 mai 2018 09:00; Act: 25.05.2018 11:21 Print

Difficile de résister à cette Cooper S Cabriolet

Ils ne sont plus si nombreux les petits cabriolets sur le marché. La Mini Cooper S fait exception.

storybild

La Mini en version cabriolet représente quelque 13 % des ventes du modèle, derrière les versions 3 portes (50%) et 5 portes (37%).

Une faute?

Lancée en mars 2014, la Mini (version trois, cinq portes ou cabriolet) vient de s'offrir un léger restylage, ainsi qu'une mise à jour technologique. À première vue, les modifications sur cette Mini quatrième génération ne sautent pas aux yeux.

C’est l’arrière qui se démarque le plus avec le motif de l’Union Jack en guise de signature lumineuse. À l’avant, les feux de jour évoluent pour entourer totalement des optiques qui reçoivent la technologie à LED matricielle. Le logo Mini change puisque ses huit ailettes deviennent distinctes. En option: des éléments «Black Piano» (contours des optiques et de la calandre peints en noir brillant à la place du chrome) et de nouvelles jantes de 17 pouces.

Confortable et dynamique

Restylée, la Mini Cabriolet garde tout son charme, surtout en version Cooper S équipée de la boîte à double embrayage DKG7, partagée avec le BMW X1 et le nouveau X2. En à peine 18 secondes d’une manœuvre qui peut se faire jusqu’à 30 km/h, elle a replié sa toile sur son derrière. On se retrouve alors cheveux au vent sous le soleil de Palma avec ses petites routes envahies de cyclistes.

Plus que confortable tout en gardant l'effet «kart» magique, cette Cooper S se montre dynamique grâce à son vigoureux 2.0 turbo de 192 ch, fort bien couplé à la nouvelle boîte DKG7 et à un châssis permettant d'enrouler les virages avec dextérité. S'appuyant sur un savant mélange entre puissance, agilité et sympathie, cette Mini Cabriolet Cooper S a vraiment un charme incroyable.

(De notre envoyé spécial à Majorque, Denis Berche)