Artiste et boulangère

14 octobre 2021 10:36; Act: 14.10.2021 10:58 Print

Elle fabrique des lampes... avec du pain

Yukiko Morita conçoit des lampes, à partir de vrai pain cuit. L’artiste japonaise nous livre ses explications.

Une faute?

Avant, Yukiko Morita était boulangère. «C’est quand je travaillais à la boulangerie que j’ai commencé à adorer le pain. Et ça me faisait mal de jeter du pain invendu. Je me suis rendu compte que le pain avait beaucoup de potentiel, même en dehors de son existence en tant qu’aliment», explique l’artiste nippone. C’est de là que lui est venue l’idée de faire de l’art avec du pain.

Ce qui a démarré par des projets purement personnels destinés à l’artiste elle-même et à une poignée d’amis est finalement devenu Pampshade – association des mots «pan» signifiant «pain» en japonais et de «lampshade» (terme anglais qui désigne un abat-jour) – qui commercialise aujourd’hui les créations en pain de Yukiko Morita.

Scellé dans de la résine

Mais comment cela fonctionne-t-il au juste et s’agit-il effectivement de vrai pain? La réponse est oui! Dans un premier temps, Yukiko Morita cuit le pain, avant de retirer la mie et de recouvrir l’intérieur et l’extérieur de résine, ce qui garantit que les pains ne périssent d’aucune manière. Elle ajoute ensuite des LEDs fonctionnant soit avec des piles ou sur secteur, en fonction des modèles.

Il existe actuellement huit formes de lampes en pain différentes: deux tailles de baguettes, deux sortes de croissants, des petits pains, un pain rond traditionnel et deux sortes de pain de mie. Même si le croissant a énormément de succès, la créatrice a sa propre préférence: «La baguette est très clairement mon modèle favori. Elle est à la fois très simple et très belle», dit-elle.

La dernière création en date de Yukiko Morita est la montre en naan, qui n’est pas sans rappeler «La Persistance de la mémoire», le tableau avec les montres molles de Salvador Dalí.

(L'essentiel/Meret Steiger)