Tourisme

29 mars 2018 09:00; Act: 29.03.2018 09:53 Print

Europa-​​Park, c'est reparti pour une saison d'été!

Élu meilleur parc de loisirs au monde pour la quatrième année de suite, Europa-Park a attiré 5,6 millions de visiteurs en 2017. La saison estivale a débuté.

storybild

Après Disneyland Paris, il est le deuxième parc de loisirs le plus fréquenté en Europe. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2018, Europa-Park a décidé de vivre au rythme de «Vive la France». Lancée samedi dernier, la nouvelle saison estivale promet d'offrir encore plus de sensations inédites à ses nombreux visiteurs. Ils étaient plus de 5,6 millions l'an dernier, faisant du parc d'attractions de la famille Mack un rendez-vous incontournable du tourisme allemand. Depuis sa création en 1975, Europa-Park a accueilli 110 millions de visiteurs.

Après Disneyland Paris, il est le deuxième parc de loisirs le plus fréquenté en Europe et le premier au monde de tous les parcs de loisirs saisonniers. Cette année, le quartier français présente un tout nouveau visage. La sphère argentée de 45 m de haut offrira, dès cet été, deux nouveaux grands huit: l’Eurosat CanCan Coaster en vrai ou l'Eurosat Coastiality, sa version en réalité virtuelle. Le parcours de 900 mètres change peu par rapport à l’ancien tracé qui fut dessiné par Franz Mack, le fondateur du parc. Le grand huit est caché derrière des façades ravivant la période dorée de Paris.

Paddington

Une réplique à l’identique de la façade du fameux théâtre de variétés le Moulin Rouge, où est né le french cancan en 1830, plonge les visiteurs dans une ambiance Belle Époque et les prépare à leur incroyable tour en Eurosat CanCan Coaster. Europa-Park et le Moulin Rouge collaborent d'ailleurs dans le cadre de cette nouvelle attraction. Autre nouveauté, l'arrivée de l’ourson Paddington. Tous les jours, il émerveillera petits et grands dans le cadre d’un nouveau spectacle de patinage, «Paddington on Ice - The Marmalade Mission».

De son côté, l'Alpenexpress Coastiality permet d’effectuer une sympathique visite virtuelle de Londres en compagnie du gentil ourson. Ce parcours en réalité virtuelle est aussi interactif, le visiteur influençant le parcours par ses mouvements de tête. Un héros des enfants fait son apparition dans le quartier allemand. L’univers poétique de Jim Bouton et ses amis, héros des livres de Michael Ende «Jim Bouton et Lucas le chauffeur de locomotive» remplace Old 99. L'occasion de prendre place dans leur locomotive pour parcourir le Lommerland.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.