Santé

18 janvier 2019 11:51; Act: 18.01.2019 12:07 Print

Faire du sport après le travail serait insuffisant

Selon une étude, faire du sport même de façon quotidienne ne permet pas de compenser les méfaits de la sédentarité.

storybild

Les auteurs de l'étude conseillent de se déplacer au moins toutes les 30 minutes. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une nouvelle étude parue dans «The American Journal of Epidemiology», les experts ont démontré qu’il est impératif de réduire le temps total que l’on passe assis. Pratiquer un sport après le travail ne suffit pas à réduire les méfaits de la position assise durant toute une journée.

En effet, cette sédentarité est néfaste pour le système cardiovasculaire. Les auteurs de l’étude conseillent donc de repenser la structure de nos journées de travail. Dans l’idéal, il faudrait se déplacer au moins toutes les 30 minutes. Rien qu'une activité à faible intensité réduirait les décès prématurés d'environ 17%. Quant aux exercices qui demandent plus d'efforts, comme la course ou le vélo, ils réduiraient les risques de 35%.

Se déplacer régulièrement

Limiter le temps que l’on passe assis est heureusement à la portée du commun des mortels. Les auteurs du rapport expliquent en effet que des mouvements simples suffisent. «Lorsque vous prenez une pause pour bouger, peu importe ce que vous faites, une petite promenade dans le couloir fait l’affaire», note le Dr Keith Diaz, coauteur de l'étude. Autre idée: on peut, par exemple, se rendre à un autre étage pour aller aux toilettes ou se déplacer au bureau d’une collègue au lieu de lui envoyer un mail.

Bref, mieux vaut se déplacer régulièrement et se te lever de son siège aussi souvent que possible plutôt que de regrouper tous ses mouvements en une heure à la fin de la journée.

(L'essentiel/Valentina San Martin)