Selon une étude

15 janvier 2020 14:02; Act: 15.01.2020 14:17 Print

Faire souvent l'amour retarderait la ménopause

Le sexe au moins une fois par semaine réduit les chances d'entrer en ménopause de 28% par rapport à un rapport de moins d'une fois par mois, selon une étude.

storybild

L'âge moyen des participantes de l'étude était de 46 ans. (photo: dr/(archive))

Sur ce sujet
Une faute?

Les femmes qui ont des rapports sexuels fréquents à l'approche de la ménopause l'atteignent moins vite que celles qui ne sont pas aussi actives sexuellement au même âge. C'est ce qu'indique une étude de chercheurs britanniques publiée dans la revue Royal Society Open Science. En moyenne, les relations intimes au moins une fois par semaine ont réduit les chances d'entrer en ménopause de 28% par rapport aux femmes qui ont des rapports sexuels moins d'une fois par mois. Selon l'étude, cela pourrait s'expliquer par une réponse du corps aux pressions de l'évolution.

«Si une femme a peu de rapports sexuels ou des rapports peu fréquents à l'approche de la quarantaine, son corps ne recevra pas les signaux physiques d'une éventuelle grossesse», écrivent Megan Arnot et Ruth Mace, scientifiques à l'University College London. «Dans une perspective de maximisation de la forme physique», le corps de la femme pourrait alors davantage investir son énergie dans la prise en charge de sa famille plutôt que dans l'ovulation.

Un effet similaire pour l'activité homosexuelle?

Des recherches antérieures, cherchant à expliquer pourquoi les femmes mariées atteignent la ménopause plus tard que celles jamais mariées ou divorcées, évoquaient l'influence des phéromones mâles, des substances chimiques naturelles du règne animal qui attirent le sexe opposé. Pour savoir si l'une ou l'autre de ces théories tient la route, les chercheuses ont examiné des données sur près de 3 000 femmes aux États-Unis, recrutées en 1996 et 1997 pour participer à une étude sur la santé sur plusieurs décennies.

Ce projet (SWAN) a permis de suivre les changements - tant biologiques que psychologiques - se produisant en même temps que la ménopause. L'âge moyen des participantes était de 46 ans. Aucune n'était entrée en ménopause, mais un peu moins de la moitié étaient «péri-ménopausées», avec des symptômes mineurs qui commençaient à apparaître. Au cours de la décennie suivante, 45% des femmes ont connu une ménopause naturelle, à 52 ans en moyenne. La corrélation entre la fréquence des rapports sexuels et le début de la ménopause était indéniable, selon les chercheurs. Comme toutes les relations déclarées étaient hétérosexuelles, on ignore si l'activité homosexuelle aurait un effet similaire.

Aucun lien n'a toutefois été observé entre la présence d'hommes à demeure et les signaux chimiques subliminaux que les hommes pourraient émettre: «Nous n'avons trouvé aucune preuve de l'hypothèse des phéromones». L'âge de la ménopause naturelle varie considérablement dans les différentes cultures. Les facteurs génétiques ne comptent que pour environ la moitié de ces différences, comme l'ont montré des recherches antérieures.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 15.01.2020 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    3000 femmes sur un an et on en déduit que les rapports retardent la ménopause ? Un peu léger, et surtout ridicule si j'en crois les femmes de mon entourage

  • Une trans le 15.01.2020 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une Nana a raison, il faut bien profiter de la vie. Et surtout moi car je n'aurai jamais moi cette ménopause, un avantage à ce qu'il paraît.

  • PAEM le 16.01.2020 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas si ça retarde l'arrivée de la ménopause, mais ce qui est vrai, c'est que faire l'amour souvent réduit les effets négatifs de la ménopause quand elle est bel et bien là. Et comme faire l'amour a bien d'autres bienfaits, moi je dis qu'il ne faut pas s'en priver mesdames. Parole de femme. ;-)

Les derniers commentaires

  • sylcoux le 16.01.2020 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Faites l'amour, pas la guerre!

  • amourdemavie le 16.01.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi et mon mari c est 2 a 3 fois par semaine et sans lassitude et nous sommes marié depuis 33 ans l amour et le sexe c est un peu le moteur dans un couple profitez de ses bons moments nous font nous aimer encore plus nous avons une différence d age moi 51 et mon mari 62 mais c est fantastique aime vous c est la plus belle des choses

  • Sam le 16.01.2020 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faire l'amour est l'une des choses les plus importantes c'est un moment où l'on se sent mieux dans sa peau et j'aime tellement ce moment là

  • PAEM le 16.01.2020 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas si ça retarde l'arrivée de la ménopause, mais ce qui est vrai, c'est que faire l'amour souvent réduit les effets négatifs de la ménopause quand elle est bel et bien là. Et comme faire l'amour a bien d'autres bienfaits, moi je dis qu'il ne faut pas s'en priver mesdames. Parole de femme. ;-)

  • Pourquoi retarder cela ? le 15.01.2020 23:18 Report dénoncer ce commentaire

    Je pensais qu'arrivé à un certain age la ménopause était plutot un bienfait pour ne plus avoir de menstruations et tous les désagréments qui vont avec ? Et à la fin quelle différence de retarder ou pas car ce n'est plus un age pour avoir des enfants sans risque de soucis pour l'enfant et pour la mère.