Sondage

27 juin 2020 22:57; Act: 27.06.2020 22:59 Print

Faut-​​il verbaliser les voisins pour leurs ébats?

Selon un sondage, les Britanniques verbaliseraient volontiers leurs voisins pour leurs ébats trop bruyants ou pour leurs bains de soleil à moitié nus.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

D’après un sondage réalisé par le site britannique Saveonenergy, la majorité des ressortissants de ce pays entretiennent de bonnes relations avec leurs voisins. Il arrive toutefois que ces derniers ne soient pas aussi calmes, aussi tolérants ou aussi faciles à vivre qu’on le souhaiterait. Le site a mené l’enquête auprès de ses utilisateurs pour savoir non seulement s’ils appréciaient leurs voisins, mais également s’ils les verbaliseraient et de quelle manière.

L’idée émane de Frank Lampard, l’entraîneur du club de Chelsea, qui sanctionne ses joueurs lorsqu’ils ont un comportement déplacé. Il fait payer ceux qui arrivent en retard à l’entraînement ou encore ceux qui n’éteignent pas leur portable durant les réunions. Mais jusqu’où les Britanniques seraient prêts à aller en matière de sanctions?

Le plus dérangeant pour les Britanniques

Les troubles de voisinage que les Anglais souhaiteraient voir verbalisés sont d’origine diverse. Le plus dérangeant pour les Britanniques, ce sont les personnes qui stationnent devant leur entrée. 81% d’entre eux se disent favorables à la distribution d’amendes dans ce cas. C’est un peu triste, mais 77% des personnes interrogées distribueraient volontiers des amendes aux parents d’enfants bruyants, contre 74% pour des bruits de querelles. 72% feraient payer les voisins qui ne respectent pas les règles de distance sociale.

Selon les résultats du sondage, les Anglais sont favorables aux sanctions de voisins qui mettent la musique trop fort (70%), qui ont des ébats sexuels trop bruyants (68%), dont les poubelles débordent (66%), qui font trop souvent des barbecues (59%), qui laissent constamment les lumières allumées (52%) ou qui prennent des bains de soleil à moitié nus (48%).

À combien s’élèveraient les amendes?

Les participants au sondage ont également eu l’occasion de s’exprimer sur le montant qu’ils fixeraient pour les différentes «infractions». Il en ressort que le stationnement illégal devrait être verbalisé 35 livres sterling. Les nudistes et les voisins aux ébats bruyants s’en tireraient vraiment bien. Dans les deux cas, les Britanniques ont fixé une amende d’à peine 5 livres.

Et que ferait-on de tout cet argent? Alors que 66% des personnes interrogées feraient don des recettes aux personnes dans le besoin, 61% d’entre elles garderaient l’argent pour elles, notamment pour investir dans l’achat d’une nouvelle maison (52%) ou tout simplement dans une clôture plus haute (44%).

(L'essentiel/Meret Steiger)