Polémique

09 janvier 2018 12:56; Act: 09.01.2018 13:39 Print

H&M, Zara, Dove.. Quand les marques se plantent

H&M a annoncé mardi le retrait d'un sweat-shirt qui lui a valu de nombreuses accusations de racisme. Ce n'est pas la première fois que les marques font machine arrière.

storybild

H&M, Zara et Dove ont dû faire marche arrière face à la polémique.

Sur ce sujet

«Nous avons non seulement retiré la photo de nos chaînes, mais aussi le vêtement de notre offre», a indiqué H&M sur son compte Twitter. Lundi, H&M s'était excusé et avait retiré la photo qui lui a valu de nombreuses accusations de racisme essentiellement sur les réseaux sociaux. Le sweat-shirt était alors encore disponible à la vente.

Ce n'est pas la première fois qu'une grande marque se retrouve dans cette situation. En 2014, la marque de vêtements espagnole Zara avait dû retirer de la vente une marinière pour enfants dotée d'une étoile jaune qui avait provoqué un tollé pour sa ressemblance avec l'étoile imposée aux Juifs par les nazis.

En octobre dernier, c'était au tour de la marque de cosmétiques Dove de présenter ses excuses après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui avait valu de nombreuses accusations de racisme. La publicité montrait une femme noire enlevant un tee-shirt pour laisser apparaître une femme blanche et rousse, qui elle-même enlevait son tee-shirt et laissait apparaître une troisième femme brune au teint mat.

(L'essentiel/AFP)