Xavier Dorison

23 novembre 2016 09:00; Act: 23.11.2016 16:57 Print

«Il fallait respecter l'univers Thorgal»

Adoubé par les éditions du Lombard et la famille Rosinski, il reprend l’écriture de la série mère «Thorgal». Interview avec Xavier Dorison.

storybild

«Thorgal T. 35 - Le Feu écarlate». Dorison et Rosinski. Le Lombard.

Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel: Comment avez-vous découvert Thorgal?

Xavier Dorison: Je devais avoir une douzaine d’années. C’est une époque où je lisais des Strange, des comics. À part Astérix et Tintin, je ne connaissais pas grand-chose de la BD franco-belge. Je l’ai en fait découverte grâce à XIII, puis Thorgal, avec l’album «Les Archers». Et là, je suis devenu fan absolu de la série.

Comment êtes-vous arrivé dans l’aventure Thorgal?

À la demande du Lombard. Après avoir étudié la série, j’en suis arrivé à la certitude qu’il fallait clore certaines intrigues restées ouvertes dans l’épisode précédent, et entamer un nouveau départ. Restait alors à convaincre Grzegorz Rosinski! Le Lombard nous a organisé une rencontre à Lausanne. Il y avait aussi Piotr, son fils.

Quel rôle joue-t-il?

Piotr Rosinski est un peu le gardien du temple, chargé notamment de la cohérence graphique de la série mère et de ses Mondes. Il a un rôle clé dans le processus créatif. J’ai dû convaincre le père et le fils.

Pas trop difficile?

Il s’agissait d’offrir ma vision du héros et de la série. Il fallait respecter l’univers en place, mais aussi faire évoluer l’ensemble, faire grandir les personnages. Les Rosinski m’ont fait quelques observations et je suis passé à l’étape suivante.

Laquelle?

Il m’a fallu réfléchir à une histoire susceptible d’intégrer un maximum d’éléments que voulait dessiner Grzegorz: des combats, des ruines, de la fumée, du feu, de la désolation! Il fallait aussi répondre aux questions posées dans le précédent volume.

Vous liquidez pas mal de monde dans cette histoire!

Plus vous avez de personnages, moins vous avez de plans pour eux. Que garder de fondamental? Thorgal! Quel est le problème central de ce dernier? Son fils Aniel! Un fils qui se rebelle. C’est sur cette idée-là que j’ai construit le cœur du «Feu écarlate», album dans lequel Aniel est clairement victime d’une secte.

Un album de 51 planches...

Cinq de plus qu’à l’accoutumée. Moins, c’était impossible! Plus «Le Feu écarlate» avance, plus il se simplifie. Mais il me fallait conclure l’épisode précédent et mettre en place un nouveau cadre. Et expliquer ce dernier.

Recueilli par Denis Berche

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Odin le 23.11.2016 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et l'avis de Jean Van Hamme, on s'en tape ?

Les derniers commentaires

  • Odin le 23.11.2016 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et l'avis de Jean Van Hamme, on s'en tape ?