Étude sur la drague

26 octobre 2016 13:47; Act: 26.10.2016 16:54 Print

Ils ne veulent pas sortir avec des véganes

Une étude britannique montre que les célibataires omnivores ne sont pas prêts à faire d’efforts pour avoir un rendez-vous avec une végane.

storybild

Dans la série «Hannibal», Dr. Lecter pourrait difficilement dater une végétalienne.

Sur ce sujet

Tous les célibataires ne sont pas prêts à manger des racines de radis noirs. La conscience des végétaliennes a beau être tranquille, elles n’ont pas moins de mal à trouver l’âme sœur que les mangeurs de viande séchée. Au Royaume-Uni, l’application de rencontres Trueview.me a observé 1 000 hommes et femmes pour déterminer leurs attentes lors d’un rencard, en termes d’amour et de nourriture. Ils ont relevé qu’un tiers des utilisateurs ne voudraient pas dater une végane.

Ça ressemble à une tempête dans un verre d’eau, mais quand on sait que les végétaliens sont plus de 500 000 en Grande-Bretagne, soit trois fois plus qu’en 2006, ça fait déjà un bel étang.

De toute façon, mangeurs de viande soyez rassurés, les véganes non plus ne veulent pas avoir de dates avec vous. On appelle ça du «vegansexualism», c’est-à-dire qu’elles ne veulent rencontrer que des personnes qui ont les mêmes convictions. En même temps ça se comprend. Qui aurait envie de se retrouver dans la situation de Hugh Grant et de la fruitarienne dans «Coup de foudre à Notting Hill»? Et ce n’est pas à cause de sa coupe de cheveux, mais bien à cause de ses habitudes alimentaires que ça ne "match" pas. Sans rancune...

(L'essentiel avec Marie-Adèle Copin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • carnassier le 26.10.2016 14:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si la tolérance s'arrête au menu, restez célibataires .

  • Guillaume le 26.10.2016 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps, le véganisme est un mouvement d'extremistes ! Je ne suis pas contre la philosophie en elle-même, mais refuser de manger des oeufs alors qu'ils ne sont pas fécondés ou de consommer des produits laitiers alors que la vache a besoin d'être traite, c'est extrême! (et puis le tofu, c'est quand même dégueux...) Je ne parle pas des animaux de grosses exploitations, mais de la poule dans le poulalier au fond du jardin, ou du lait produit par les 5 vaches du fermier d'à côté qui sont traites à la main !

  • Oliver le 26.10.2016 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    l’étude dit elle si des véganes sont près a sortir avec des personnes omnivores ??!

Les derniers commentaires

  • dieux le 31.10.2016 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Euh c'est quoi une "végane"?jamais entendu parler.lol

  • Romi le 27.10.2016 22:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai éliminé le miens... Non je plaisante, je n'ai pas de chien ;-)

  • Romi le 27.10.2016 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh détrompez-vous, éradiquer la viande de mon alimentation fut très difficile(!!) et a véritablement bousculé mon confort personnel. Mon amour pour l'espèce animale a simplement été plus fort que mon amour pour la viande. ;-) Et aujourd'hui, à chaque nouveau scandale dans un abattoir, ma conscience est sauve. Pour moi c'est le principale.

  • Romi le 27.10.2016 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Permettez-moi tout de même de corriger vos insinuations erronées, je n'ai ni PC, ni tablette et je ne change pas de téléphone tous les ans non plus simplement pour avoir le dernier gadget à la mode, ... Bref, mon impact sur l'écosystème est certainement bien moindre que la moyenne. Maintenant, je ne prône pas un retour à l'âge de pierre non plus, pourquoi toujours vouloir confronter les extrêmes ? Je souhaite un équilibre qui permette l'épanouissement des espèces. Et oui je serais prêt à faire de nombreuses concessions pour cela. Je m'y attèle d'ailleurs un peu plus chaque jour.

  • Pauline le 27.10.2016 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis végane et je n'impose pas mon alimentation à mon mari ni à ma fille qui sont omnivores. Chacun fait bien ce qu'il veut, l'important est de ne pas l'imposer aux autres et de se "sentir bien" dans la voie que l'on a choisie. Cela vaut tout aussi bien pour la religion ou la politique.