Au Brésil

22 août 2019 11:12; Act: 22.08.2019 11:37 Print

L'Amazonie est en feu et de fausses photos circulent

Les images spectaculaires de l'Amazonie en feu font le tour des réseaux sociaux mais certaines n'ont aucun rapport avec l'incendie actuel.

Sur ce sujet
Une faute?

Les importants incendies en Amazonie qui ont été la première tendance mondiale sur Twitter mercredi sous le hashtag #PrayForAmazonas ont donné lieu à la publication de nombreuses images n'ayant aucun rapport avec les feux en question.

Des internautes, y compris avec des comptes certifiés, ont publié des images anciennes ou prises loin du «poumon de la planète», parfois même loin du Brésil.

Animaux calcinés

- L'image d'un singe enlaçant un bébé, apparemment mort brûlé, a été l'une des plus virales. Mais elle a été prise par le photographe indien Avinash Lodhi (B) à Jabalpur.

- La photo d'un lapin calciné figure dans diverses publications mais cet animal lui non plus n'a pas été victime des feux de forêt en Amazonie. Il a été photographié alors qu'il fuyait les flammes à Woolsey, en Californie, en novembre 2018.

Incendies ravageurs

- Une photo sur laquelle on voit une forêt presque entièrement carbonisée avec en son milieu un arbre solitaire a bien été prise en Amazonie mais il ne s'agit pas des feux de forêt actuels.

Elle a été prise le 4 août 2017 par un photographe de l'agence Reuters, Bruno Kelly, pendant l'«Opération vague verte», un incendie contrôlé de l'Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables, l'Ibama.

- Une autre image montre une vaste forêt et de grandes colonnes de fumée. Mais la photographie date de 1989. L'acteur Jaden Smith, par exemple, l'a partagée mercredi sur son compte Instagram, où elle a eu plus de 1,2 million de likes. L'image a été prise par un photographe de Sipa Press et publiée par The Guardian en 2007 dans un supplément sur la déforestation en Amazonie.

- Une autre image d'une forêt en feu a été prise par le photographe John McColgan le 6 août 2000 dans le Montana, aux Etats-Unis, dans la zone de la rivière Bitteroot. Deux orignaux tentent de fuir les flammes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • amc le 22.08.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok toutes ces photos ont été prises lors d’autres tristes événements mais ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas agir pour aider le coeur/poumons de notre planete. Quelle tristesse

  • MC57 le 22.08.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu quelle tristesse pauvre monde . Pauvre enfant

  • colline le 22.08.2019 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela fera de beaux terrains de constructions et de culture

Les derniers commentaires

  • colline le 22.08.2019 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela fera de beaux terrains de constructions et de culture

  • MC57 le 22.08.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu quelle tristesse pauvre monde . Pauvre enfant

  • amc le 22.08.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok toutes ces photos ont été prises lors d’autres tristes événements mais ce n’est pas pour cela qu’il ne faut pas agir pour aider le coeur/poumons de notre planete. Quelle tristesse